AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 Try to live with someone [Kae/Maximilien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   Ven 20 Fév - 2:45


Hey, je me présente, j'suis ton colocataire


Oui, au bout de quelques jours, j’ai compris que je ne peux pas vivre en Nouvelle-Zélande. Enfin, si, mais pas si je finance moi-même mon appartement, alors il faut bien que je puisse me trouver un merveilleux colocataire. Ou des colocataires, je sais pas trop. Tout en marchant, j’hausse les épaules, manquant de peu de faire tomber mon énorme sac rempli de vêtements par terre, après tout, peu m’importe. Justement ! J’ai laissé mon appart’ pour partir en rencontre à une personne, avec qui je vais cohabiter, qu’elle le veuille ou non. Elle ? Ou il ? Je ne sais pas trop, je verrais bien en arrivant.

Bon, ben, plus ça va, plus je m’approche et en fait non, plus je m’approche de l’appartement, moins je vais bien. J’aime pas vraiment rencontrer les gens… Et si en le rencontrant on serait presque en train de se taper dessus ? Comme pour me calmer les nerfs, je sors une cigarette de la poche de mon jean et je mordille le filtre avant d’allumer le bout opposé, laissant la fumée glisser doucement dans ma bouche, puis dans ma gorge. C’est à la fois une caresse et une brûlure. Ça me picote et ça me chatouille en même temps, c’est sympa. Plus je m’approche, plus ma cigarette s’éteind rapidement, puis je fais régulièrement des ronds de fumée. Devant la porte, je m’arrête pendant quelques secondes avant de toquer trois grands coups. Je regarde la jeune fille qui ouvre, puis je siffle doucement avant de rire et de l’embrasser sur les deux joues.

 - Bonjour, je suis Maximilien, ton nouveau colocataire. Eh oui, le beau et magnifique Max, habitant dans le même appartement ! Ah … au fait, je te préviens, la nuit il m’arrive de crier p’tet un poil trop fort. Rien de sexuel hein.

Un rire léger sort de mes lèvres et je passe une main dans mes cheveux, mordillant le filtre de ma cigarette éteinte. Je la décale légèrement et rentre sans retenu, observant chaque coin de la salle en murmurant un « sympa ! ».


_________________
Absente jusqu'au brevet normalement, études exigent.


Just, move on.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   Ven 20 Fév - 20:18

La Japonaise avait déjà finit son repas, elle avait mangé plutôt rapidement. Elle serait bien sortit juste après, mais elle ne pouvait pas. Elle attendait son nouveau colocataire -qu'elle n'avait d'ailleurs encore jamais vu- et ne savait pas à quelle heure il allait se pointer. Il, ou elle, d'ailleurs ? Oui, voilà la preuve qu'elle était très bien renseignée. Elle se laissa tomber sur le canapé et regarda la fenêtre. Elle n'avait rien d'autre à faire. Enfin, il y avait bien la télé qu'elle pouvait regarder mais... non, elle n'aimait habituellement pas le genre de films ou de séries qui passaient. De plus, les chaînes Japonaise lui manquaient terriblement. Elle s'allongea, fermant les yeux. Elle ne pouvait pas non plus dormir, décidément... elle rouvrit les yeux, s'asseyant. Elle laissa échapper un soupir, laissant son regard se promener dans toute la pièce. Une dernière vérification s'imposait, elle voulait que tout soit parfait. Elle se leva, visitant toute les pièces. Tout était parfaitement à sa place, mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'arranger certains détails. Même sa chambre était parfaite, alors que sincèrement, son colocataire n'irait sûrement pas y foutre le nez... Elle ferma la porte, et retourna attendre sagement dans le salon. Elle se mordit la lèvre, non, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle rangea une dernière fois le contenu des tiroirs du bureau. Cela l'occupait, au moins.

Elle aurait finalement mieux fait de se changer... elle courra jusqu'à sa chambre, presque pressée. Elle avait besoin de faire vite, elle ne connaissait pas l'heure d'arrivée de la personne qui allait devoir la subir jusqu'à ce qu'elle en ai marre d'elle. Elle enfila une robe noire rapidement, et se regarda dans le miroir. Mouais... ça ferait l'affaire. La personne ne devait pas non plus avoir l'impression qu'elle y avait passé trois heures, juste pour elle. C'est quand elle contemplait son reflet que quelqu'un toqua. Elle s'empressa de rejoindre la porte d'entrée, le sourire aux lèvres. Elle ouvrit rapidement la porte, un homme lui faisait face. Elle était fixée. Son sourire s'agrandit, tandis qu'elle fut choquée quand il embrassa ses joues. Cela faisait un moment qu'elle était ici mais ne s'était jamais habituée à ça... il faut dire que chez elle ça ne se faisait pas. Enfin, elle n'était plus à Tokyo, alors elle devait s'y faire, et le plus rapidement possible.
Elle mit du temps à imprimer son prénom, paraissant un peu bête sur le coup, à le regarder.

-Salut, commença-t-elle faisant entendre son fort accent dont elle ne pouvait se débarrasser. Kae, je m'appelle Kae. Ravie de faire ta connaissance. Et euh... t'inquiètes pas pour ça...

Elle finit sa phrase en rougissant. De toute façon... il faisait ce qu'il voulait, ça ne la regardait pas, il était chez lui, après tout... C'était gênant ... Très vite le rose ayant pris place sur ses joues s'estompa, et une large sourire naquit sur son visage. Il entra, la forçant à se décaler. Ca ne la dérangeait pas, de toute façon. Elle le fixait, se demandant déjà si elle avait tout bien rangé à sa place. Le garçon était direct, au moins, c'est ce qu'elle avait remarqué. Elle lui sourit une nouvelle fois.

-Ta chambre est au bout du couloir, je te laisse faire... Tu as mangé ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   Mer 25 Fév - 12:30


Hey, je me présente, j'suis ton colocataire


Mon regard de pur français se dépose sur la gêne (voire le choc) qui se peint sur le joli visage de ma nouvelle colocataire. Puis ils glissent sur ses cheveux noirs d’encre et raides, puis mes iris se plongent dans ses yeux bridés. C’était sympa d’avoir une asiatique comme coloc’ ! Entre moi qui n’avait jamais quitté mon horrible France, me voilà en face d’une asiatique comme je n’avais jamais rencontré réellement dans ma ville, alors ouais, ça me plait. Mes yeux chocolat glisse sur son visage, passant inévitablement sur ses lèvres, puis descendent sur son cou, et enfin, sur sa robe. J’hoche doucement la tête comme pour approuver sa tenue. Ça lui va bien.

- J’aime bien ta robe, elle va bien avec ta morphologie !

Puis je me remets à détailler les murs, l’écoutant d’une oreille distraite. Enfin, j’écoute plus son accent japonais prononcé et non sa jolie voix, enfin si, aussi. Mon regard glisse sur les différents tableaux et sur les différents meubles. J’aime bien la décoration aussi, c’est super génial, ça me ressemble pas mal. Même si c’est super méga trop bien rangé et super propre, alors que moi je range tellement peu que parfois je redécouvre des objets sous cinquante couches de vêtements propre, à cause de mes différents essayage et défilés personnel.

Je me retourne complètement vers Kae quand elle me parle, puis je me tourne pour regarder la porte au fond du couloir, j’hoche la tête avec un faible « Ok » et m’y dirige. J’ouvre en grand la porte, puis je pose mon sac sur le lit et mes deux étuis à guitares à côté du bureau, puis je détaille tout les coins de ma nouvelle chambre, complètement surexcité et près à faire tout et n’importe quoi ici. Ma voix pousse un énorme « Waouh » qui résonne légèrement dans le couloir. Je pose ma veste en cuir sur le dossier de ma chaise de bureau, puis marche à reculons pour sortir de la chambre. Par-Fait.

Lentement -et toujours à reculons- je retourne dans l’entrée, pour faire face à Kae. Enfin… « Face », je suis dos à elle, et vivement je me retrouve en souriant énormément, puis baisse les yeux sur mon jean noir un peu slim, mes chaussures cirées, un peu style riche, puis ma chemise blanche, ouverte de deux ou trois boutons. J’ai un peu, beaucoup, le style du fils à papa, mais je m’en fous, j’aime cette tenue, ça va bien avec ma chevelure blonde bordélique.

- Merci de bien m’avoir voulu comme colocataire, je t’en serais à jamais reconnaissant. Enfin, « à jamais » jusqu’à ce que t’en ai marre de moi et que tu me jette à la porte.

J’hausse les épaules, ricanant un peu, puis je passe naturellement la langue sur ma lèvre inférieure. En soi, je suis tolérant, donc mon coloc’ peut faire généralement ce qu’il veut, mais ce n’est pas toujours le cas inverse, donc mon bordélisme à un peu tendance à énerver mon entourage, donc je me suis souvent retrouvé viré de certains endroits, par manque d’organisation. Bah, si c’est qu’ça. Je replonge mon regard dans celui de ma nouvelle colocataire, puis affiche un immense sourire, plutôt radieux même.

- Je sais que normalement on ne demande pas l’âge d’une dame mais je suis un rebelle et je te le demande… T’as quel âge ? Tu fais encore des études ? Des études de quoi ?

Je pince mes lèvres puis souris de nouveau, je parle beaucoup trop, mais c’est presque naturel chez moi, alors quand je pense que je dois m’arrêter, je m’arrête. Mais d’un coup, c’est soit tout, soit rien.


_________________
Absente jusqu'au brevet normalement, études exigent.


Just, move on.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   Dim 1 Mar - 3:12

Le simple fait d'entendre ces mots sortir de sa bouche, ça l'avait fait rougir.  Oui oui, vraiment. Pas qu'elle rougissait facilement... mais elle n'avait pas l'habitude de ce genre de compliments. Ce n'était pas touts les jours qu'elle entendait ça, encore moins quand ce compliment lui était destiné. Elle finit par sourire, légèrement mais sincèrement. Une de ses nombreuses façons discrète de remercier les gens, mais elle n'allait pas simplement sourire. Parfois ça ne suffisait pas, certains ne comprenaient pas ses manières de faire. Tant pis. Elle lâcha un "Merci" timide. Elle sentait qu'elle allait bien l'aimer. Pas seulement parce que cette fois là il était gentil, pas seulement parce qu'il l'avait complimenté sur sa tenue, mais simplement parce qu'elle le sentait... c'était comme ça, il y avait certaines personnes avec qui cela passait mieux, et d'autres non.  Elle le fixait, lui souriant. Elle l'aimait bien, déjà. Son fin sourire s'agrandissait au fil du temps qu'elle observait ses réactions.

Elle se retenait de le suivre. Forte tentation qu'elle savait maîtriser. Elle attendait qu'il revienne, elle voulait le laisser s'installer tranquille. Dans la chambre du garçon, il n'y avait pas grand chose, enfin tout ce qu'une chambre banale contenait. Oh combien de fois elle y était repassée dans cette chambre pour la nettoyer, se disant qu'un jour elle ne serait plus vide... ça lui faisait presque bizarre maintenant. Se dire qu'il y avait a peine quelque heures elle était seule ici, et que cela durait depuis un moment, un long moment. Puis elle en venait à se dire qu'il y a quelque mois, elle n'était même pas encore là. Et elle savait que si elle y avait un peu plus réfléchit, elle serait restée au Japon, mais ici elle n'avait rien perdu.

Elle le vit revenir, et son sourire s'élargit alors. Merci ? C'était à elle de lui dire merci. Qui supporterai bien longtemps une maniaque qui ne sait pas s'imposer ? Hm... personne, pour le fait qu'elle ne savait pas s'imposer, c'était pas si dérangeant que ça. Il en aurait plus vite marre d'elle qu'elle en aurai assez de lui, elle en était persuadée.

-Tu sais... tu auras plus de mal à me supporter ! Je suis vraiment insupportable quand je m'y mets... Et puis, c'est à toi que je dois dire merci. Après tout, c'est toi qui a bien voulu de moi comme colocataire. De moi même je ne te jetterai pas a la porte, rassures toi.

Elle ne mentait pas, de toute façon elle n'en était pas capable, de foutre quelqu'un a la porte. Et puis, elle le regretterai vite, si jamais elle le tentai. Elle verrai le mauvais côté de son action, s'inquiéterai pour lui... ce n'était pas pour elle ce  genre de choses. Et puis, il pouvait lui faire la pire crasse existante, elle ne ferait que l'ignorer, mais n'irait pas jusqu'à la foutre dehors, elle ne voulait pas... savoir que par sa faute quelqu'un pouvait dormir dehors la dégoûtait au plus haut point. Et ce n'était sûrement pas pour le bordel qu'il pouvait foutre qu'elle le virerai. Elle affichait a présent un large sourire enfantin.

Boh, demander l'âge à une dame n'était pas quelque chose d'interdit... ce n'était pas un sujet dit sensible... elle se fichait de dire son âge de toute façon. Elle lui sourit, elle ne savait pas comment réagir. C'était étrange, elle était habituée aux "contacts humains", mais là c'était différents.

-Boh tu sais, je m'en fiche, tu peux me le demander ça me gêne pas commença-t-elle un large sourire aux lèvres. J'ai vingt ans, et je fais encore des études, je suis loin d'avoir finie ! Des études d'art. Et toi ? Tu as quel âge ? Et tes études ?

En fait, ça allait tout seul. Elle répondait à ses questions et lui posait les même, cela était rapide et tout bête, mais ça permettait de faire dûrer un peu la conversation. Elle qui n'était pas douée pour l'engager, heureusement que Maximilien était là ! Elle se dirigea vers le canapé et s'y assit, tapotant la place à côté d'elle. "Assis-toi, si tu veux."

_________________

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   Lun 9 Mar - 14:35


Le bordéligue et la soignée


Pour une fois, depuis presque deux semaines, je me sens à l’aise. E me sens chez moi, et ça, ça fait du bien. Et avec moi c’est tellement rare que je me sente chez moi à un endroit que je viens de découvrir, alors, du coup, je profite. Mon regard continue de glisser sur les murs et les meubles, je veux tout savoir de cet appartement. Tout sauf la chambre de Kae, c’est son endroit personnel, je vais pas entrer rien que pour voir ce qu’il se passe. Ça ne me regarde pas, puis je ne vais pas entrer sans son autorisation, voire même son invitation. Je préfère qu’elle m’invite plutôt qu’elle me l’autorise. J’sais pas trop pourquoi.

Je sors de mes songes en voyant le sourire de l’asiatique s’agrandir encore. Je souris exagérément aussi, j’aime quand les gens sourient, du coup je peux pas m’en empêcher de ressentir de la joie. Ça a toujours été comme ça, mais malheureusement pour moi, les sourcils ont été un peu absents durant mon enfance, ce qui a eu tendance à me déprimer un peu et faire disparaitre toutes traces de sourire de sur mon visage blanc comme un cul. J’ai commencé a reprendre des couleurs et des immenses sourire avec ma dentition colgate quand j’avais près de six ans du coup. Les paroles de la jolie Kae me donnèrent du baume au cœur. Elle ne semblait pas si insupportable que ça en réalité, mais le fait qu’elle ne me mettrait pas à la porte d’elle-même me fait chaud au cœur.

- On verra bien, comme disait mon père, advienne que pourra !

Je me vois bien me retrouver seul à la rue, avec ma guitare sur l’épaule, dans genre trois semaines, mais je ne sais pas trop si ça pourrait réellement arriver, pas d’après la jeune japonaise. Elle affiche un immense sourire enfantin et je tire doucement la langue avant d’hausser les épaules, presque négligemment. Le futur est tellement plus amusant quand on essaye de ne pas le deviner d’avance, de toute façon c’est impossible. Un éclat de rire traverse cependant mes lèvres quand elle me retourne mes questions.

- Je dirais, tout pareille. Vingt ans, étude des Arts, autant dans la danse, le chant, le dessin, le jeu d’acteur, l’écriture, et tout le reste.

Un autre rire s’échappe d’entre mes lèvres et je passe une main dans mes cheveux blonds, réduisant tout espoir qu’ils soient ordonnés, en poussière. Mon regard la suit quand elle s’éloigne, et je perds mon sourire, comme si j’ai l’impression de déjà la saouler et que la conversation toute bête qu’on faisait vivre depuis à peine quelques minutes est indésirable. Je grimace, mais sourit presque immédiatement quand je la vois se diriger vers le canapé, et tapoter la place à côté d’elle. Le pas léger, je m’y dirige aussi, puis me ravise à la dernière seconde de sauter par-dessus le dossier pour atterrir négligemment à côté d’elle, je contourne le canapé, et m’assoit poliment.

- T’habitais au Japon juste avant d’arriver ? T’es arrivée quand en fait ?


_________________
Absente jusqu'au brevet normalement, études exigent.


Just, move on.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Try to live with someone [Kae/Maximilien]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Try to live with someone [Kae/Maximilien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LIVE CHAT sur le site de MAC le 11 mai de 16h à 20h
» Assister "en live" à vos émissions préférées.
» Escorte live ou seulement pour le spectacle ?
» Photos en live des ports dans le monde (webcam)
» MCM LIVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Résidence whanau :: bâtiment karerarera
-