AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 (hoag) nos coeurs comme de l'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: (hoag) nos coeurs comme de l'or   Mer 18 Fév - 0:03

klô sautille sur son lit comme si c'était une trampoline.
pour atteindre les étoiles,
tu vois.
elle sautille jusqu'à ne plus avoir de souffle.
elle arrête,
le silence lui glace le sang.
c'est le murmure de la musique au loin qui la fait chavirer.
hoag. c'est ça ?
l'intriguant garçon.
alors, tu sors ou pas, kloé ?
t'oses ?
elle fait un ange sur ses couvertures (des flocons de neige trop chauds).
elle pense vite, elle sait et puis elle sait pas.
elle sait plus.
son pull trop grand chatouille ses genoux,
son short joue à cache-cache.
elle chausse ses ballerines,
dépose un chapeau sur sa tête.
elle sent son muscle cardiaque faire
boum boum
juste là, dans sa cage d'os.
pour semer la peur et la berner, elle siffle un air de carnaval dans le couloir.
seulement quelques appartements à côté.
la main hésite.
trois (toc)
petits (toc)
coups (toc).

_________________
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (hoag) nos coeurs comme de l'or   Jeu 19 Fév - 18:29

tu sens l'herbe fraîche,
t'as fermé la chambre des bébés plantes à clé.
puis t'as invité toutes les bêtes curieuses.
des bicyclettes clouées aux murs,
aux côtés de centaines de photos de plantes,
t'avais ramené ton petit amsterdam d'enfance ici.
sourire scotché aux lèvres,
t'es incapable de t'arrêter.
la soirée bat son plein.
les murs tremblent doucement,
les bouteilles se vident,
la dizaine de personnes qui a envahit ton appartement éclate de rire.
tu arrives à entendre les timides battements de ta porte.
ton éternel chapeau sur le crâne,
un jean usé et un tee-shirt noir à manches longues.
tu ouvres.
elle est là.
tu clignes des yeux comme pour faire la mise au point.
puis tu la prends dans tes bras,
tu salues tous tes potes comme ça.
mais tu réalises qu'elle n'a sans doute pas l'habitude,
l'habitude du monde de bisounours dans lequel tu vis.
t'es venue.
tu la libères de ton étreinte.
tu lui souris, incapable de t'arrêter.
tu l'as fait rentrer dans un appartement qui sent l'herbe et le rhum.
fais comme chez toi.
elle passe devant et tu refermes.
tu la suis en sautillant à moitié,
basculant ton poids de gauche à droite sans jamais perdre l'équilibre.
on aurait dit une sauterelle qui a trop bu.
tu te plantes devant les bouteilles en étalage.
puis tu réalises que tu ne la connais pas,
t'as aucune idée de ce qu'elle boit.
tu veux quoi ?

_________________
People are poison
Je ne tiens pas debout
Le ciel coule sur mes mains
Ça ne tient pas debout
Sous mes pieds le ciel revient
@ ALASKA & thanatos.
Revenir en haut Aller en bas
 

(hoag) nos coeurs comme de l'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Le Polonais comme Langue étrangère
» coeurs aimantés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Résidence whanau :: bâtiment puru
-