AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 (claroa) family's portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: (claroa) family's portrait   Sam 14 Fév - 20:09




   

Clara & Noa
Petite virée au zoo
Un dernier sourire confiant et je refermais la porte sur mon client. Je savais à quel point une première entrevue était importante. Tout se jouait à cet instant. Il fallait installer ce climat de confiance. Afin que la personne arrive à se confier, afin qu'elle sente qu'on sera présent pour l'épauler, qu'on était la personne de la situation. Ce client, je l'avais trouvé fort stressé. Beaucoup trop d'ailleurs. Il m'avait posé des centaines de questions. J'y avais répondu, calmement, sans me départir de mon calme olympien. Coup d'œil à ma montre. Il avait pris plus de temps que prévu. Et pour le coup, cela ne m'arrangeait pas. Aujourd'hui, j'avais pris mon après-midi, décidant de la consacrer à Clara. Clara, ma petite sœur. Cela faisait quelques jours que je ne l'avais pas vue. J'avais beau l'avoir installé dans le même bâtiment que moi, il se trouvait que nous ne nous croisions pas forcément à chaque fois. Je lui avais proposé une petite sortie au zoo, mettant notre passion commune pour les animaux au premier plan. Elle n'avait pas refusé et j'étais heureux de pouvoir partager un moment avec elle. Rien qu'elle et moi. Sauf que pour le coup, je n'étais pas en avance. J'enfilais donc ma veste noire par dessus ma chemise grise, attrapais mon appareil photo et refermais la porte de mon cabinet. D'un pas pressé, je montais dans le premier transport en commun qui passait et observais une nouvelle fois ma montre. J'allais être en retard, c'était presque certain. Moi qui détestait ça.

2 minutes. 2 petites minutes de retard. Je descendais du bus, posant mon regard sur les personnes présentes. De suite je reconnus ma sœur et un sourire se posa sur mes lèvres. J'attrapais mon appareil, fis une photo d'elle avant de la rejoindre. "Je suis désolé du retard ma puce. Un client qui est resté plus longtemps que prévu. Je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps j'espère?" Je posais ma main droite sur son épaule, mes lèvres se déposèrent sur sa joue.


   
(c) fiche:WILD BIRD & avatars: applestorm & angel dust
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Sam 14 Fév - 21:54

NOA&CLARA

petite virée au zoo
Clara passa les premières heures de sa matinée à ses cours. Criminologie, psychologie. Elle trouvait cela tellement intéressant de devenir se mettre un peu dans la tête de criminel pour mieux les comprendre. Psychopathe ? Non pas du tout. Quoique pour se mettre dans la tête des criminels il fallait certainement avoir un petit grain de folie. Vers onze heures elle rentra chez elle, pour manger un bout, faire plein de câlins à ses deux petits chatons, Jina & Jeans. Eut droit à plein de ronron. En profita pour leur remplir la gamelle. Et c’était bientôt l’heure du rendez-vous avec son grand frère. Noa, la raison de sa venue ici. Noa c’est son grand frère, c’est celui qui la protège, celui avec qui elle aime parler, s’amuser, c’est aussi avec lui qu’elle adore se chamailler. Oui ils sont un peu comme chien et chat. Mais c’est son frère et après son départ, il y avait un bien grand vide. Et c’est ainsi que la petite brune a pris la décision de quitter l’Amérique pour ici. Retrouvé en même temps les racines de la maman. Connaître les origines de sa maman. Tout quitté n’était pas si simple mais elle savait qu’elle ne partait pas à l’aveuglette qu’elle avait un pilier là-bas.
Elle arriva à l’arrêt de bus où son grand frère chéri allé arriver. Et elle l’attendit. Les cheveux détachés libre au vent. Habillé comme il le fallait pour une virée au zoo. Voilà quelques jours qu’elle n’avait pas vu Noa. Il lui manquait un peu là. Ils avaient beau vivre dans le même immeuble ils ne se voyaient pas tous les jours. Ils avaient tout de même leurs petites vies chacun. Elle était dans ses pensées quand elle remarqua l’arrivé du bus, elle releva la tête juste au moment où elle vit son frère la prendre en photo. Un joli sourire se dessina sur ses lèvres. Il s’approcha d’elle. "Je suis désolé du retard ma puce. Un client qui est resté plus longtemps que prévu. Je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps j'espère?"  . Elle eut droit à son bisou sur la joue. Elle lui rendit un bisou tout doux sur sa joue aussi, en se mettant sur la pointe des pieds son frère étant plus grand qu’elle. « Ça va tu es pardonné pour le retard ! Ohh non juste un quart d’heure ! ». Un sourire amusé apparu sur son joli minois. Avant de reprendre. « Je rigole ! Je viens d’arriver ! Tu vas bien sinon depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? ». En même temps elle l’invita à prendre route. Fallait qu’ils aient le temps de voir tout le zoo quand même.
.
crackle bones & avatar ;mind dreamer et cosmic love

_________________
PRESENCE REDUITE DUREE INDETERMINE !
©️endlesslove.
Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux. ▵
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Mar 17 Fév - 11:05






Clara & Noa
Petite virée au zoo
Partir du jour au lendemain avec pour seul bagage une valise n'était pas une chose facile à faire. Quitter le confort douillet de la vie de riche afin de se retrouver dans un petit appartement avait relevé du défi. Me faire une place dans un endroit où personne ne connaissait mon nom, ni ma famille. Et percer dans le domaine qui me tenait tant à cœur. Le plus dur n'avait certainement pas été la charge de travail que j'avais eu ni même les coutumes totalement différentes de chez moi. Non, le plus dur avait été la distance avec Clara. Distance que je m'étais infligée. Au départ juste pour quelques semaines. Semaines qui s'étaient prolongées en mois. J'aimais trop cette nouvelle vie où personne n'attendait rien de moi juste sous prétexte que je portais le nom de mon père. Et puis Clara avait eu la bonne idée de venir me rejoindre. On s'était encore légèrement chamaillé et elle avait négocié fermement un appartement à elle. J'avais fini par accepter, lui en louant un dans le même bâtiment que moi. J'avais d'ailleurs été fier de voir sa tête quand elle avait compris ma ruse. On s'était encore chamaillé. Puis réconciliés. Clara était ma petite sœur chérie et je ne pouvais m'en passer. Raison pour laquelle on avait décidé de prendre du temps pour nous et de se faire une petite virée au zoo.

J'avais donc posé le pied hors du bus et j'avais de suite repéré ma petite sœur. Les cheveux au vent, elle était habillée pour l'occasion. Sa tenue était d'ailleurs beaucoup plus adaptée que la mienne. Mais je n'avais pas eu le temps de rentrer me changer sinon, la visite au zoo, on aurait pu la remettre au lendemain. Je l'avais pris en photo et elle m'avait lancé un joli sourire. Je m'étais ensuite excusé du retard, prenant la peine de déposer mes lèvres sur ses joues. Clara s'était d'ailleurs mise sur la pointe des pieds pour me rendre ce bisou. Tendresse fraternelle. « Ça va tu es pardonné pour le retard ! Ohh non juste un quart d’heure ! ». Un quart d'heure? Je ne m'étonnais pas de ce fait. Clara connaissait mes petites manies. Elle savait que j'étais toujours avant l'heure. Tout comme elle savait que je détestais attendre. Et du coup, elle était venue plus tôt. Et moi, j'avais pris du retard. Pour une fois. J'étais donc bien embêté. « Je rigole ! Je viens d’arriver ! Tu vas bien sinon depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? ». Je levais les yeux au ciel avant de les poser sur ma sœur dans un regard qui se voulait sévère. Peine perdue, j'étais de trop bonne humeur que pour lui faire croire que j'étais fâché. Un sourire se posait donc sur mes lèvres. 'Je viens de frôler la crise cardiaque là. Te faire attendre autant de temps aurait été inadmissible' Si j'allais bien depuis la dernière fois qu'on s'était croisé? 'Oui, tout va bien. Je ne t'ai pas encore annoncé la grande nouvelle' Je l'observais un instant, laissant planer le mystère. Clara m'avait invité à nous diriger vers la caisse et je l'avais suivi. J'avais pris les devants arrivés devant la vendeuse. Et bien entendu, j'avais payé les deux entrées. 'Il paraîtrait qu'il y a une belle volière au nord. Je te préviens, je ne quitte pas le zoo tant que je n'ai pas vu le kiwi.' En Amérique, on aurait pas pu dire ce genre de phrase. Le kiwi n'étant pas un oiseau mais plutôt un fruit. Je lançais un sourire à Clara, pénétrant dans le zoo. "Alors dis-moi, quoi de neuf depuis tout ce temps? Comment vont Jina & Jeans?"



(c) fiche:WILD BIRD & avatars: applestorm & angel dust
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Mer 18 Fév - 22:58

NOA&CLARA

petite virée au zoo
La petite brune était en train d’attendre son grand frère devant l’arrêt du bus qui se trouvait presque à l’entrée du zoo. Noa. Ils se chamaillaient, mais elle avait vraiment réalisé qu’elle tenait à lui, quand il était partit, cela avait laissé un vide dans la maison. Un grand vide dans le cœur de la petite Clara. Alors après quelques temps de réflexion, elle s’était dit qu’elle allait suivre son frère. Elle avait encore réfléchit, pour finalement lui en parler. Et enfin prendre la décision de partir pour de bon. Après une petite chamaillerie concernant le fait que la petite Clara voulait son propre appartement. Elle aurait dû se douter qu’il lui ferait un coup comme cela. Evidemment elle n’avait pas précisé combien de mètres devait les séparer, et là autant dire que pas beaucoup de mètres les séparés. Elle avait fait une de ses têtes quand elle avait vu l’appart’ que son frère lui avait pris. Elle l’avait rouspété évidemment. Mais Noa & Clara c’était ça, ils se rouspétaient dessus, se chamaillaient, mais ils s’aimaient quand même. Après tout n’est-ce pas presque toujours comme cela entre frère et sœur ? Toujours est-il qu’ils habitaient peut être à quelques mètres, mais ils se croisaient pas toujours. Et voilà quelques jours qu’ils ne s’étaient pas vu. Et son grand frère chéri lui manquait. Voilà pourquoi la petite brune attendait là son frérot qui  venait d’ailleurs d’arriver.

Il s’excusa pour le retard et elle lui fit la petite blague comme quoi cela faisait un quart d’heure qu’elle attendait. Chose évidemment faute. Mais ça l’amusait de faire un peu peur à son Noa chéri. Elle lui avoua qu’elle rigolait. Et elle croisa son regard, du genre « style je veux être fâché » mais qui ne marchait pas du tout. Un sourire rendu. 'Je viens de frôler la crise cardiaque là. Te faire attendre autant de temps aurait été inadmissible' Un petit rire s’échappa délicatement d’entre les lèvres de la petite brune. « T’exagères un peu là quand même ! Quoique faire attendre une princesse aussi longtemps il est vrai que cela aurait été inadmissible ! Mais ouf pour toi, je ne suis pas une princesse et je n’ai pas attendu autant de temps ! ». Elle fit un petit clin d’œil à son grand frère. 'Oui, tout va bien. Je ne t'ai pas encore annoncé la grande nouvelle'  . La grande nouvelle ? Un voile curieux traversa les beaux yeux de la petite Clara. Son frère l’intriguait là. Et en plus il faisait exprès de laisser planer le suspense. Elle le força un peu du regard du style « allez dit tout de suite », tout en l’invitant, en commençant à marcher à aller vers les caisses. Le mystère planait toujours même une fois rentré dans le zoo. Les places payées, très gentiment par Noa. « Merci No’ ! Bon allez dit c’est quoi ta grande nouvelle ?! ». La petite brune voulait vraiment savoir maintenant. 'Il paraîtrait qu'il y a une belle volière au nord. Je te préviens, je ne quitte pas le zoo tant que je n'ai pas vu le kiwi.'  . De nouveau un petit rire s’échappa. Kiwi, là nous ne parlons évidemment pas du fruit, car voir un fruit vert, tout petit, sans vie dans un zoo, cela n’avait guère d’intérêt. Non elle croyait savoir que ce doux nom de Kiwi était aussi porté par un malheur oiseau. « Il est évident qu’il faut qu’on voit l’oiseau qui porte le nom d’un fruit ! Tu parlais bien de l’oiseau hein ? Tu ne pensais pas qu’il avait mis un fruit dans une volière ? ». Petit sourire amusée et taquin. Elle plaisait et son frère le savait très bien. « De toute facon on ne part pas tant qu’on a pas fait ce zoo en long en large et en travers ! Je veux tout voir ! ».

"Alors dis-moi, quoi de neuf depuis tout ce temps? Comment vont Jina & Jeans?" . Elle prit quelques secondes pour réfléchir. « Tu sais le train-train quotidien ! C’est bon j’ai réussi les derniers exams que j’ai passé, je suis contente ! Jina & Jeans se porte à merveille merci. Jina se remet de sa chute de la fenêtre, la peur qu’elle m’a faite cette nunuche ! ». C’est deux petits chatons. La brunette avait complétement craqué sur ses deux petites boules de poils. Qui avait bien pu les abandonner ainsi, l’homme pouvait être vraiment cruel parfois. Mais heureusement ils avaient trouvé un foyer sans prise de tête et avec la belle vie. Clara attrapa le plan du zoo que la caissière leur avait remis. « Bon par quoi veux-tu commencer ? ». Elle ouvrit le plan en grand, pour le partager en même avec son frère chéri.
.
crackle bones & avatar ;mind dreamer et cosmic love

_________________
PRESENCE REDUITE DUREE INDETERMINE !
©️endlesslove.
Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux. ▵
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Jeu 19 Fév - 11:29






Clara & Noa
Petite virée au zoo
Dans une famille, on est attaché les uns aux autres par des fils invisibles qui nous ligotent, même quand on les coupe. Ces fils invisibles que j'avais coupé en partant du jour au lendemain. Ces fils invisibles qui n'avaient pas disparus. En effet, j'étais toujours ligoté par les Chesney. Ils me manquaient tous et ce même si j'étais parfaitement heureux dans ma nouvelle vie. Pourtant, je ne savais pas réellement la personne qui avait le plus mal pris mon départ. Aucun d'eux n'avait semblé enchanté. Ma mère avait versé quelques larmes, et m'avait fait jurer de l'appeler tous les jours. Elle était d'ailleurs du genre à s'inquiéter quand elle n'avait pas de nouvelles pendant 24 heures et avait, depuis, inondé plusieurs fois mon répondeur. Jayden n'avait pas compris. Nous qui étions si proches, si complices, nous étions disputés pour la première fois. Mais rien n'aurait pu me faire changer d'avis. Pas même Samuel, le petit dernier qui était venu se réfugier dans mes bras, finissant par s'y endormir lors de ma dernière soirée à New-York. Et puis, il y avait Clara. La touche de féminité. Ma petite sœur adorée. Elle avait laissé un vide particulier dans ma vie. Clara & Noa, toujours à se chamailler, toujours à se taquiner. Mais jamais l'un sans l'autre trop longtemps. J'avais donc été heureux de la voir débarquer ici, heureux de lui avoir trouvé un appartement à quelques portes du mien. Heureux tout simplement.

« T’exagères un peu là quand même ! Quoique faire attendre une princesse aussi longtemps il est vrai que cela aurait été inadmissible ! Mais ouf pour toi, je ne suis pas une princesse et je n’ai pas attendu autant de temps ! » Je lançais un sourire amusé à Clara avant de rouler des yeux. Princesse. Oui, nous avions eu une vie de rêve, nous n'avions jamais manqué de rien, juste de la présence de notre père. Nous étions jeunes, riches et beaux. Et nous avions tout quitté pour rejoindre le pays d'origine de notre mère. Il faisait si bon vivre ici, loin de toutes nos obligations mondaines. 'Du tout. Tu sais à quel point je suis à cheval sur les heures' Et pour le coup, c'était vrai. L'attente n'était pas mon point fort. 'Ho et je suis honoré de passer un moment avec la petite sirène alors' Ben quoi, Ariel, elle était une princesse Disney non? Même qu'elle parlait à un poisson. Mais j'avouais qu'à part une passion pour les animaux, la ressemblance avec Clara s'arrêtait là. Je lui avais alors adressé une petite mimique, lui montrant que je la taquinais. Comme toujours. J'installais ensuite un suspens, lui parlant d'une grande nouvelle. Une chose qui pourrait changer ma vie si elle se concrétisait. Clara semblait impatiente de savoir de quoi il retournait, me forçant du regard à parler. Mais je ne l'entendais pas de cette oreille. J'avais alors adressé mon sourire le plus charmant à la vendeuse, avais acheté les tickets et pris le plan du zoo qu'elle me tendait. « Merci No’ ! Bon allez dit c’est quoi ta grande nouvelle ?! » L'impatience de Clara m'amusait et je décidais de continuer à la faire mariner un peu. 'C'est tout à fait normal, rien n'est trop beau pour ma princesse' J'accentuais sur la possession, rigolant sous cape. 'Tu te souviens de Madlyn?' Madlyn, une demoiselle qui avait pris pour habitude de squatter mon appartement. Et de sortir Zeus quand je n'en avais pas le temps. D'ailleurs si je n'étais pas chez moi ni à mon cabinet, c'était chez elle que je me trouvais. Je posais mon regard sur Clara, attendant sa réponse avant de continuer sur le sujet. « Il est évident qu’il faut qu’on voit l’oiseau qui porte le nom d’un fruit ! Tu parlais bien de l’oiseau hein ? Tu ne pensais pas qu’il avait mis un fruit dans une volière ? ». Je pris un faux air vexé. 'Bien évidemment. Tu apprendras petite Clara que ton frère n'est pas un imbécile' Air sérieux. Tenu deux secondes avant que je n'éclate de rire. « De toute facon on ne part pas tant qu’on a pas fait ce zoo en long en large et en travers ! Je veux tout voir ! ». Un sourire se posa une nouvelle fois sur mes lèvres. 'Quelque chose me dit qu'ils ne sont pas prêts de se débarrasser de nous alors'. Mon ton était amusé. Vraiment, l'après-midi s'annonçait bien.

Je changeais ensuite de sujet, demandant à ma petite sœur de ses nouvelles. Ainsi que de celles de ses deux adorables boules de poils. « Tu sais le train-train quotidien ! C’est bon j’ai réussi les derniers exams que j’ai passé, je suis contente ! Jina & Jeans se porte à merveille merci. Jina se remet de sa chute de la fenêtre, la peur qu’elle m’a faite cette nunuche ! ». J'hochais la tête quand Clara me parla de train-train quotidien. Je connaissais ça trop bien, moi qui était plutôt du genre routinier. Ma famille, mes amis, mon travail. Ma vie se résumait à ça à présent. Un sourire se dessina sur mes lèvres aux révélations de Clara. 'Félicitation soeurette. Je savais que tu allais tout déchirer...Tes psychopathes n'auront pas ta peau' Et pour joindre l'acte à la parole, je passais mon bras autour de ses épaules et posais une nouvelle fois mes lèvres sur sa joue. 'Je te comprends. J'imagine pas l'inquiétude que j'aurais si il arrivait quelque chose à Zeus. Encore heureux, l'accident de Jina est derrière toi à présent' Zeus ou mon chiot. Ma boule de poils sur laquelle j'avais craqué dès le premier regard. A peine né qu'il avait déjà été abandonné. Je l'avais adopté et je ne le regrettais pas une seule seconde. Sauf peut-être quand il passait son temps à mordre mes pantoufles. Clara attrapa le plan du zoo et le déplia juste sous nos yeux. « Bon par quoi veux-tu commencer ? » J'étudiais attentivement le plan quelques secondes. 'Déjà, je te proposes de faire la visite en cercle. Cela nous évitera de nous éparpiller et de revenir sur nos pas. Maintenant qu'on parte à droite ou à gauche, c'est comme tu le souhaites. Je te suis' Pas ennuyant pour le coup. Mais organisé tout de même.


(c) fiche:WILD BIRD & avatars: applestorm & angel dust
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Jeu 19 Fév - 17:57

NOA&CLARA

petite virée au zoo
 'Du tout. Tu sais à quel point je suis à cheval sur les heures' . C’est vrai son frère n’était jamais en retard, même souvent en avance. Il était vraiment très pointilleux à ce sujet-là. Elle hocha positivement la tête.  'Ho et je suis honoré de passer un moment avec la petite sirène alors'  . Un petit rire s’échappa d’entre ses lèvres. Oui Ariel était une princesse, une princesse de la mer, une princesse qui avait comme meilleur ami un poisson et comme « protecteur, surveillant » un crabe. C’était Clara qui avait lancé le sujet des princesses. Mais avec Ariel elle n’avait pas beaucoup de point commun, déjà elle n’avait pas une queue de poisson, c’est important à dire quand même ! Elle voyait bien que son frère la taquinait. Et c’était comme ça entre eux. La taquinerie, les chamailleries, mais toujours heureux ensemble. Puis son frère lui avait parlé d’une grande nouvelle. Mais sans en dire plus. Titillant la curiosité de la petite brunette. Qu’est-ce que son frère allait lui dire, lui annonçait comme grande nouvelle. Il paya et on entra dans le zoo. Clara remercia évidemment son frère de lui avoir payé sa place et elle rebondit sur la grande nouvelle. L’impatience la gagnant.  tout à fait normal, rien n'est trop beau pour ma princesse'  . Un grand sourire et un bisou déposé sur sa joue avant quand même de dire d’un air un tout petit peu boudeur, mais pas sérieux du tout. « Je suis pas une princesse ! ». Un sourire amusé. 'Tu te souviens de Madlyn?'  . Clara se souvenait d’elle. Du moins, elle l’avait croisé dans l’appartement de son frère. Elles ne se connaissaient pas encore personnellement, mais oui la brunette avait déjà croisé Madlyn. Elle hocha donc la tête. « Oui et … ? ». Qu’est ce qu’il voulait me dire ? Clara commençait à s'impatienter vraiment de savoir.

Ils partirent sur l’oiseau qui portait le nom d’un fruit. Franchement le scientifique qui avait donné ce nom à cet oiseau il était vraiment et très certainement en train de manger un kiwi à ce moment-là. T’imagines le gars, il est tranquille en train de manger son kiwi, parce qu’il est lasse de découvrir une espèce qui n’existe pas encore et là boum il découvre cette espèce d’oiseau, et là il décide l’appeler Kiwi parce qu’il mangeait un kiwi. Ça ne serait pas trop classe comme histoire ? Mais la vérité n’était certainement pas là. Elle taquina un peu son frère en parlant de l’oiseau et du fruit. Chacun son tour de taquiner. 'Bien évidemment. Tu apprendras petite Clara que ton frère n'est pas un imbécile' . Il prit un air sérieux. Pendant quoi une seconde ? Puis éclata de rire. La brunette se mit à rire avec son frère. « Je sais quand même que t’es pas idiot ! Qui veut d’un avocat idiot ? ». Grand sourire amusée.

Il lui demanda ce qu’elle avait de beau depuis et bien pas grand-chose. Elle avait réussi ses derniers examens ce qui n’était pas rien, elle le signala donc à son grand frère. Et lui donna aussi des nouvelles de ses boules de poils qu’il avait demandés. 'Félicitation soeurette. Je savais que tu allais tout déchirer...Tes psychopathes n'auront pas ta peau'  . Il passa son bras autour de son épaule et eut droit à un bisou. Qui la fit grandement sourire. Noa et Clara c’était peut-être des chamailleries parfois, des taquineries, mais c’était aussi de l’affection. « Merciiii ! Oh non ils ne l’auront pas, personne ne l’aura ! ». Une jolie gamine toute contente d’elle et que son frère soit content pour elle. 'Je te comprends. J'imagine pas l'inquiétude que j'aurais si il arrivait quelque chose à Zeus. Encore heureux, l'accident de Jina est derrière toi à présent' . Zeus c’était le chiot genre super trop mignon de son frère. « On s’inquiète très vite pour eux et on s’y attache trop vraiment ! Mais elles sont tellement trop chou c’est boule poil comment résister et ne pas se faire du souci pour eux ! Heureusement oui  que tout est derrière maintenant ! Crois-moi elle grimpe plus sur la fenêtre ! Et il grandit bien ta boule de poil ? ».

Elle déplia complétement le plan du zoo, que la caissière avait donné à l’entrée. Il y avait pleins, pleins de chose à voir. Elle demanda à son frère chéri par où ils commençaient. 'Déjà, je te proposes de faire la visite en cercle. Cela nous évitera de nous éparpiller et de revenir sur nos pas. Maintenant qu'on parte à droite ou à gauche, c'est comme tu le souhaites. Je te suis'  . Elle était d’accord avec son frère cela semblait être la meilleure solution. Elle hocha donc la tête. Puis réfléchit droite ou gauche. Gauche ou droite. Alors elle suivit la première idée qui lui était venu. « Ok on fait comme ça ! on part à gauche ! ». Et elle commenca à partir du côté gauche. Son frère sur ses pas.
.
crackle bones & avatar ;mind dreamer et cosmic love

_________________
PRESENCE REDUITE DUREE INDETERMINE !
©️endlesslove.
Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux. ▵
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Ven 20 Fév - 11:23






Clara & Noa
Petite virée au zoo
« Je suis pas une princesse ! ». Clara avait pris un air boudeur et j'avais éclaté de rire en voyant sa petite mine déconfite. Les souvenirs me rattrapèrent et je la revoyais, petite brunette de quatre ans, essayant de me faire les yeux doux. A l'époque, j'en avais huit. Pourtant, déjà, elle arrivait à avoir tout ce qu'elle voulait quand elle prenait un petit air penaud. Elle me faisait craquer. Simplement. Samuel reprenait la relève. Lui aussi semblait avoir trouvé le truc. Avec ma famille, j'avais beau être surprotecteur, je me serais aussi coupé en quatre pour eux. Clara revint alors sur la nouvelle que je voulais lui annoncer. Elle semblait impatiente de connaître les détails de cette dernière. Et moi, je distillais les informations au compte gouttes. Je venais de lui demander si elle se rappelait de Madlyn. Clara devait l'avoir croisé quelques fois, si mes souvenirs étaient bons. « Oui et … ? » Je posais mon regard rieur sur ma petite sœur. 'Si tout se passe comme prévu, nous allons emménager ensemble. On visite l'appartement dans quelques jours' Je n'avais pas remarqué que ma première phrase pouvait tromper Clara, qu'elle aurait pu penser que je sortais avec Madlyn alors qu'au final, la belle ne serait que ma colocataire. Je n'avais pas non plus précisé dans quel endroit j'allais poser mes valises. J'étais resté vaste. Mais je m'attendais à ce que mon adorable petite sœur me bombarde de questions à ce sujet.

Nous entrions ensuite dans le zoo et la discussion tourna autour du kiwi. Cet oiseau que l'on ne trouvait qu'en Nouvelle-Zélande. Alors que Clara me taquinait, me demandant si je ne pensais pas au fruit, je me demandais soudain ce qui avait pu passer par la tête de la personne qui avait décidé de nommer cet oiseau. Etait-il en train de déguster un kiwi? Ou bien était-ce son fruit préféré? A moins que ce ne soit son nom de famille. Monsieur Kiwi. Il fallait avouer qu'il y avait plusieurs possibilités et que je ne saurais probablement jamais laquelle était correcte. « Je sais quand même que t’es pas idiot ! Qui veut d’un avocat idiot ? ». Sourire amusé de la part de Clara. Qui voulait d'un avocat idiot? Personne. Mais qui prenait la peine de faire passer un test de QI à son avocat? Personne non plus. Le droit était un domaine bien particulier et les clients, consultant un avocat, s'y rendaient justement parce qu'ils n'y connaissaient rien. En gros, tu pouvais leur raconter n'importe quoi, te tromper sur toute la ligne, qu'ils n'y verraient que du feu. Pendant un moment. Car il y avait toujours l'instant de vérité: celui du résultat. On pouvait dire que pour l'instant, ma carrière débutait pas mal. Je me faisais un nom dans le domaine, pas à pas. Et c'était justement ce qui était intéressant. A New-York, avec mon nom de famille et mon stage, les portes se seraient ouvertes si facilement. Mais la facilité, je n'aimais pas ça. 'Personne. Mais tu sais, parfois, les idiots se cachent bien. Tu serais étonnée des bourdes de certains avocats' Lors d'une de mes audiences, il y en avait même un qui avait inventé un article de loi. Forcément, l'argument n'avait pas tenu face au juge et je n'avais eu aucun mal à faire gagner mon client.  

« Merciiii ! Oh non ils ne l’auront pas, personne ne l’aura ! », venait de m'expliquer Clara alors que je la félicitais pour ses derniers examens réussis. 'Le contraire m'aurait étonné' fis-je, un sourire présent sur mes lèvres. 'Dis-moi Clara, on a jamais parlé de l'avenir et du métier que tu exercerais après tes études. As-tu déjà une idée de l'endroit dans lequel tu voudrais postuler?' Je savais Clara douée dans son domaine mais j'ignorais totalement vers où elle désirait se diriger une fois son diplôme en poche. Et en grand frère, je commençais déjà à m'inquiéter. Surprotecteur, je me voyais déjà relire son contrat, vérifiant chaque petite ligne. De plus, je savais qu'un jour, j'aurais certainement besoin de son aide. Je n'étais pas à l'abri d'être l'avocat d'une victime d'un psychopathe. Forcément, je devrais alors étudier chaque détail, comprendre le fonctionnement de l'autre. Dans ces cas-là, je n'hésiterais pas une seule seconde à me tourner vers ma sœur. Mais je savais ce détail peu suffisant. Etre la collaboratrice de Maître Chesney ne suffirait pas à faire vivre Clara.

« On s’inquiète très vite pour eux et on s’y attache trop vraiment ! Mais elles sont tellement trop chou c’est boule poil comment résister et ne pas se faire du souci pour eux ! Heureusement oui  que tout est derrière maintenant ! Crois-moi elle grimpe plus sur la fenêtre ! Et il grandit bien ta boule de poil ? ». Nous parlions animaux. Dans un zoo, c'était genre, l'endroit idéal. J'hochais la tête aux affirmations de Clara. Il était vrai qu'on avait tendance à trop vite s'inquiéter pour eux. Moi aussi, j'étais dans ce cas, à appeler le vétérinaire dès que mon chiot semblait un peu différent des autres jours. Bien souvent, ce n'était rien. Et le vétérinaire me rassurait. 'Je te crois. Elle va certainement éviter tes appuis de fenêtre quelques temps encore. Elle a du être un peu traumatisée par l'accident...Il pousse oui. Toujours aussi jouette, toujours foufou. Il n'a d'ailleurs toujours pas compris que mes pantoufles ne devaient pas lui servir d'os. Mais il est propre. C'est le principal... Attends, je dois avoir une photo' Les photos et moi, c'était genre une de mes passions. Photographier des instants d'éternité. Je faisais donc défiler les photos sur mon appareil avant de m'arrêter sur une de Zeus, lors d'un moment de détente entre lui et moi.

Clara avait déplié le plan du zoo, me demandant quelle direction prendre. Après une indication d'ordre pratique, je la laissais décider. « Ok on fait comme ça ! on part à gauche ! ». A gauche. Je jetais un œil sur le plan et remarquais qu'on allait d'abord passer devant des pingouins puis des singes de toutes sortes. Ou comment s'évader du pôle nord à l'autre bout de la terre. Je laissais avancer Clara, la photographiant à son insu alors qu'elle se dirigeait déjà vers les premiers animaux. Je la rejoignis quelques minutes plus tard. 'C'est fou comme la ressemblance peut-être frappante entre cet animal et moi dans ma robe d'avocat' murmurais-je alors, photographiant le pingouin le plus proche de moi.


(c) fiche:WILD BIRD & avatars: applestorm & angel dust


Le Wellington zoo existe vraiment alors je suis allée voir leur site internet pour m'aider (j'avais pas d'idées Arrow )
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Sam 21 Fév - 12:00

NOA&CLARA

petite virée au zoo
Clara attendait avec impatience, ce que son grand frère voulait lui dire. Traînant le suspense jusqu’au bout. Que voulait-il lui dire pour que cela dure autant. Pourquoi lui donnait-il des informations par petit tas. Elle voulait vraiment savoir maintenant la petite brunette. Oui elle connaissait Madlyn. Enfin connaître, disons qu’elle l’avait croisé quelques fois, sans plus. Mais elle voyait à quoi elle ressemblait. Elle pressait son frère du regard, pour qu’il crache enfin le morceau. Et en plus cela l’amusait de la voir si impatiente de connaître ce qu’il voulait lui dire.  'Si tout se passe comme prévu, nous allons emménager ensemble. On visite l'appartement dans quelques jours' . Dans sa tête, la révélation de son frère sonnait encore, résonné plutôt encore. Elle était restée un peu « bloqué ». Histoire de remettre tout en place concrètement. Un instant du coup elle resta sans voix. Prenant le temps de tout analyser. Puis comme l’explosion du bombe elle prit la parole. « Emménager ensemble ? Ensemble ensemble ? Tu sors avec Madlyn ? Tu es avec elle ? Depuis combien de temps ? Puis puis de quel appartement tu parles ? Tu ne pars pas quand même ? Où il est cet appartement ? Pourquoi tu m’en a pas parlé avant ? Tu ne me quittes pas hein ? ». On pouvait clairement lire dans Clara à  cet instant même de la curiosité d’abord, puis un brin d’inquiétude sur l’endroit où son grand frère chéri allait partir, puis un soupçon de peur qu’il la laisse seule, ce qu’elle ne pensait pas être vraiment le cas néanmoins. Elle le regarda avec toutes ses émotions mélangeait, attendant fortement des réponses clair.

Une fois rentré dans le zoo, ils se mirent à parler : Kiwi. Très original comme conversation. L’oiseau pas le fruit hein ! Un fruit n’avait rien à faire dans un zoo. Un oiseau par contre, oui très clairement. Elle s’imagina tout un truc sur le pourquoi cet oiseau partait donc ce nom si familier à un fruit. Puis elle taquina un petit peu son frère. Dans lequel elle prenait un peu son frère pour un idiot, alors qu’elle savait très pertinemment qu’il ne l’était pas du tout. Qui voudrait d’un avocat idiot lui dit-elle. 'Personne. Mais tu sais, parfois, les idiots se cachent bien. Tu serais étonnée des bourdes de certains avocats'  . Elle n’en doutait pas le moins du monde. Ceux-là avait certainement eu leur diplôme dans une pochette surprise à deux francs six sous, mais était bel et bien avocat et des clients les choisissaient parce qu’ils avaient un beau discours, dans lequel personne qui ne s’y connaissait pas n’y comprenait rien et tout passé crève et le compte en banque augmenté d’un côté et baissé de l’autre. Des charlatans il y en avait partout. « C’est pas faux ! Oh je suis sûr que je ne serais pas si étonné que cela ! ». Ce qu’elle savait c’était que son frère était un très bon avocat et si un jour elle avait un souci c’est sans nul doute vers lui qu’elle se tournerait.

Elle était contente d’avoir réussi ses examens. Elle était fière d’elle et elle avait bien travaillé pour. Son frère la félicita évidemment.  'Dis-moi Clara, on a jamais parlé de l'avenir et du métier que tu exercerais après tes études. As-tu déjà une idée de l'endroit dans lequel tu voudrais postuler?'  . Clara se mit à réfléchir. Laissant planer un peu le silence. C’est vrai ils en avaient jamais parlé. Clara n’en avait aucune idée en y pensant. Enfin elle savait oui, elle savait qu’elle aimait ce qu’elle faisait. Elle savait ce qu’elle voulait faire. Mais est ce qu’elle l’obtiendrait. Elle ne savait pas. Elle haussa alors les épaules. « Non je n’ai pas vraiment d’idée. J’aimerais être dans le profilage, mais je verrais bien au moment voulu chaque chose en son temps ! ». Sinon elle trouverait un job dans un cabinet de psychologue si jamais elle n’arrive pas à faire ce qu’elle veut. Elle offrit un sourire rassurant à son frère. Elle avait été un évasive dans sa réponse.

Ils se mirent ensemble à parler de leurs boules de poils. Ah leur boule de poils ! Qu’est ce qu’ils pouvaient poser du soucis parfois.  'Je te crois. Elle va certainement éviter tes appuis de fenêtre quelques temps encore. Elle a du être un peu traumatisée par l'accident...Il pousse oui. Toujours aussi jouette, toujours foufou. Il n'a d'ailleurs toujours pas compris que mes pantoufles ne devaient pas lui servir d'os. Mais il est propre. C'est le principal... Attends, je dois avoir une photo'  . La brunette hoche la tête concernant sa louloute. Puis le chiot de son grand frère. Elle se mit à rire quand il lui expliqua qu’il grignotait ses pantoufles. Ah c’est petit chiot, pleins bêtises. « Oui déjà il te fait pas pipi partout c’est une bonne chose ! Sacré loulou quand même ! ». Elle regarda la photo que son frère lui montra. Clara craqua complétement, il était tellement chou avec sa petite bouille de labrador. « Qu’est ce qu’il est mignon ! Il est trop craquant, on leur pardonne tout avec cette bouille ! ». Vraiment tout.

Ils commencèrent alors la visite du zoo, par la gauche comme la brunette l’avait décidé. Clara commença à avancer. D’après le plan c’était les pingouins puis des singes. Clara regarda les pingouins. C’était un animal bien trop chou. Bien que n’étant pas ses préfèrés. Elle elle aimait les félins et les canidés surtout. Son frère la rejoint. Appareil photo en main. Elle le suspecta intérieurement de l’avoir pris en photo sans qu’elle le sache.  'C'est fou comme la ressemblance peut-être frappante entre cet animal et moi dans ma robe d'avocat'  . Elle visualisait son frère avec son habit d’avocat. Puis laissa échapper un petit rire. Regarda son frère puis le pingouin. « Il est vrai que la ressemblance est marquante quand je t’imagine dans ta robe d’avocat ! Un vrai petit pingouin tout mignon ! ». Sourire amusé pour son frère. Elle avança ensuite. Pour découvrir des singes à la face marqué de noir. Et à la tête vraiment bizarre. Mais c’était mignon. « Franchement les singes ! Les singes quoi ! Quand on pense que c’est vraiment des êtres doté de véritable intelligence ! Tu sais j’ai lu quelque part que s’il mangeait un certain fruit, après quand il faisait caca et bien il l’a mangeait, car cela contenait une certaine vitamine je crois ou un truc du genre dont ils avaient besoin mais qu’ils ne pouvaient pas produire d’eux même, et ce fruit une fois digéré procuré cet élément dont ils avaient besoin. Donc soit pas étonné de voir un singe mangeant son caca ! ». Elle se mit à rire tout en observant ces petits (grand) êtres.

.
crackle bones & avatar ;mind dreamer et cosmic love


Spoiler:
 

_________________
PRESENCE REDUITE DUREE INDETERMINE !
©️endlesslove.
Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux. ▵
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Lun 23 Fév - 11:44






Clara & Noa
Petite virée au zoo
Amusé, c'était bien le mot. J'étais amusé de lire l'impatience dans le regard de ma petite sœur. Ainsi quand j'avais décidé de rester vague, je savais parfaitement qu'elle n'allait pas en rester là, que sa curiosité allait reprendre le dessus. Et je ne m'étais pas trompé. Après tout, je la connaissais trop bien pour ça. « Emménager ensemble ? Ensemble ensemble ? Tu sors avec Madlyn ? Tu es avec elle ? Depuis combien de temps ? Puis puis de quel appartement tu parles ? Tu ne pars pas quand même ? Où il est cet appartement ? Pourquoi tu m’en a pas parlé avant ? Tu ne me quittes pas hein ? » Mon regard se posait sur la demoiselle alors qu'elle avait repris la parole. Un mélange de curiosité et de je ne savais pas trop quoi passait dans sa voix. Etait-ce possible que ma petite sœur ressente de la peur à cette annonce? Ou bien me faisais-je des films? Après tout, elle voulait tellement cette indépendance que je pensais au contraire qu'elle allait prendre la nouvelle d'une toute autre manière. Je laissais échapper un rire quand je l'entendis m'associer à Madlyn, nous croire en couple. 'Je ne pense pas qu'elle voudrait de moi, non. Nous sommes de très bons amis, simplement. Nous allons vivre ensemble. Madlyn va devenir ma colocataire' J'observais une nouvelle fois ma petite sœur, un sourire aux lèvres. 'Je pensais que tu voulais un peu plus d'espace pour vivre. Que tu te sentais étouffée par ton grand frère...' Je lui lançais un nouveau sourire, ne répondant pas encore à toutes ses questions. La voir avoir peur de mon départ me faisait chaud au cœur. Mais la faire mariner m'amusait franchement. 'Si je ne t'en ai pas parlé avant, c'est parce que rien n'est encore certain. Nous allons visiter l'appartement la semaine prochaine et il faut voir si il sera adaptable à deux personnes et un chien' Je m'arrêtais un instant, attrapant le bras de Clara. Mon regard se posa dans le sien. Rassurant. 'Je suis parti une fois. Et si tu t'es sentie abandonnée, j'en suis désolé. Je te promets de ne plus partir. C'est toi qui finira par en avoir marre de moi' lui dis-je enfin, lui faisant une petite moue comique. 'Et pour l'emplacement de l'appartement, tu sauras toujours où me trouver. Tu n'auras qu'à monter un étage de plus. Tu ne croyais quand même pas que j'allais te laisser seule dans l'immeuble?' Je passais ma main droite dans ses cheveux, les ébouriffant légèrement. Comme quand on était enfants.

« C’est pas faux ! Oh je suis sûr que je ne serais pas si étonné que cela ! ». La discussion s'était tournée sur les métiers et spécialement sur le mien. Clara m'avait taquiné avant de me demander qui voudrait d'un avocat idiot. Personne. Non, vraiment personne. Un avocat était celui qui était censé te conseiller, censé t'aider dans tes démarches auprès de la justice. Et forcément, il y avait toujours une répercussion sur la vie des clients. Des responsabilités, j'en avais donc. On ne riait pas avec la liberté. Ni avec les lois. Le but n'était pas d'appauvrir la personne non plus. Enfin, pas pour moi. Mais il y avait des malhonnêtes partout. Malheureusement, c'était comme les idiots: des beaux discours, peu de résultat. Et on s'en rendait compte, généralement, trop tard. J'hochais donc la tête et en profitait pour aiguiller la conversation vers le futur métier de Clara. Elle prit le temps de réfléchir avant de me donner une réponse. « Non je n’ai pas vraiment d’idée. J’aimerais être dans le profilage, mais je verrais bien au moment voulu chaque chose en son temps ! » Le profilage. Oui, ce métier lui irait comme un gant. Je l'imaginais sans mal, assise à un bureau, au milieu de policiers, tous accrochés à ses lèvres. Elle dresserait le portrait psychologique d'un dangereux psychopathe et tout le monde la suivrait. Oui, elle serait parfaite dans le rôle. 'Tu sais, il n'est jamais trop tôt pour songer au début de ta carrière. C'est important pour le choix de ton stage. Il pourrait être déterminant pour la suite. En tout cas, si tu veux le faire à la police criminelle, je pourrais te donner les coordonnées du commissaire de la section' J'avais eu l'occasion de travailler avec lui quelques fois, pour de simples échanges d'informations entre un avocat et la police. Il était un peu bourru mais restait néanmoins fort professionnel.

La discussion tourna ensuite vers leurs animaux respectifs et force était de constater qu'ils les aimaient. Tellement qu'ils s'inquiétaient toujours pour un rien. « Oui déjà il te fait pas pipi partout c’est une bonne chose ! Sacré loulou quand même ! » J'hochais la tête. Heureusement qu'il n'avait pas eu cette idée de ne pas être propre. Heureusement qu'il avait de suite compris ce détail. Sinon, j'aurais eu énormément de problème avec ce fait, moi qui aimait tellement que tout soit propre et bien rangé à sa place. « Qu’est ce qu’il est mignon ! Il est trop craquant, on leur pardonne tout avec cette bouille ! ». J'hochais une nouvelle fois la tête. Il était vrai que je ne pouvais pas rester insensible longtemps à son regard quand je le prenais sur le fait. 'Il sait trop en jouer d'ailleurs. Il sait que je ne le gronderais pas quand il me regarde avec son petit air malheureux. J'ose même pas compter mon budget pantoufles de ces derniers mois' J'envisageais d'ailleurs sérieusement de ne pas en acheter l'été. Mais à cette période-ci, le carrelage était trop froid que pour me balader pieds nus.

Les pingouins arrivèrent sur notre chemin et je ne pus m'empêcher de voir une ressemblance entre eux et moi lors de mes audiences. Un pingouin devant un juge. Vu comme ça, la profession pouvait avoir quelque chose de marrant.  « Il est vrai que la ressemblance est marquante quand je t’imagine dans ta robe d’avocat ! Un vrai petit pingouin tout mignon ! » Je laissais échapper un petit rire avant d'exécuter un petit pas, version marche des pingouins. Qui avait dit qu'un avocat ne pouvait pas s'amuser de lui et de son métier de temps en temps? Nous avancions vers les singes. Leurs têtes étaient affreuses. Du moins pour moi. Mais je fis quand même une photographie de l'un d'eux. « Franchement les singes ! Les singes quoi ! Quand on pense que c’est vraiment des êtres doté de véritable intelligence ! Tu sais j’ai lu quelque part que s’il mangeait un certain fruit, après quand il faisait caca et bien il l’a mangeait, car cela contenait une certaine vitamine je crois ou un truc du genre dont ils avaient besoin mais qu’ils ne pouvaient pas produire d’eux même, et ce fruit une fois digéré procuré cet élément dont ils avaient besoin. Donc soit pas étonné de voir un singe mangeant son caca ! ». Je laissais échapper un rire franc. Bien que l'idée était totalement dégoutante. T'es sérieuse là? Des êtres dotés d'intelligence faire ce genre d'acte?' De toute évidence Clara semblait certaine de ces informations 'C'est quand même assez dégoûtant. Même si cela leur apporte une quelconque vitamine. Dire que nous descendons d'eux' Et franchement, mieux valait que je ne pense pas qu'un être humain puisse faire pareil. 'On peut continuer ou tu cherches le spécimen qui prouvera tes dires?' Je lui lançais un sourire amusé.



(c) fiche:WILD BIRD & avatars: applestorm & angel dust


Excellente idée, le plan du zoo en lien   & cette histoire de caca m'a bien fait rire. Je ne savais pas que c'était le cas d'ailleurs. Pour le coup, j'ai appris quelque chose, que je me vois mal replacer dans une conversation   Et tes études ont l'air passionnantes    [/color]
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   Mar 24 Fév - 14:11

NOA&CLARA

petite virée au zoo
Son frère lui avait révélé ce qu’il voulait lui dire depuis le début, mais ce qui engendra un million de questions dans la tête de la brunette. Qu’elle ne tarda pas à bombarder son frère de ses mêmes questions. Elle était curieuse de savoir, d’avoir ses réponses. Mais plus encore elle espérait ne pas le voir partir loin d’elle. Bon ok, elle l’avait bien rouspété quand elle avait découvert son appartement près du sien, mais, mais, c’était son frère et en quelque sorte elle s’y était habitué. Et non elle ne voulait pas le voir partir. 'Je ne pense pas qu'elle voudrait de moi, non. Nous sommes de très bons amis, simplement. Nous allons vivre ensemble. Madlyn va devenir ma colocataire' . Bon, il n’était pas avec Madlyn. Comme ça elle allait faire plus connaissance avec elle, elle l’espérait, qui plus est qu’elle allait devenir la colocataire de son grand frère. Elle répondit à son sourire, par un sourire. 'Je pensais que tu voulais un peu plus d'espace pour vivre. Que tu te sentais étouffée par ton grand frère...'  . Ouais, bon d’accord, mais euh quand même quoi. Il souriait encore. Cela l’amusait. Ca l’amusait de la faire attendre ses réponses clair. Elle le regarda avec de yeux de petite fille. « Mouais ». La brunette n’avouera pas, que de toute évidence et contre attente, elle était contente d’avoir son grand frère près d’elle. 'Si je ne t'en ai pas parlé avant, c'est parce que rien n'est encore certain. Nous allons visiter l'appartement la semaine prochaine et il faut voir si il sera adaptable à deux personnes et un chien' . Il s’arrêta un instant. Attrapa son bras et posa son regard dans celui de la brunette. Rassurant. 'Je suis parti une fois. Et si tu t'es sentie abandonnée, j'en suis désolé. Je te promets de ne plus partir. C'est toi qui finira par en avoir marre de moi' . Elle se mit à rire suite à ses paroles et à sa moue comique. La voilà en partit rassuré. Il venait lui promettre de ne plus partir. C’était important pour elle. Très important. 'Et pour l'emplacement de l'appartement, tu sauras toujours où me trouver. Tu n'auras qu'à monter un étage de plus. Tu ne croyais quand même pas que j'allais te laisser seule dans l'immeuble?' . La voilà complétement rassuré. Il passa une main dans ses cheveux bruns et les lui ébouriffa. Clara elle se mit à rire. A rire. A la base elle rouspétait son frère quand il faisait cela, comme quand ils étaient gamin, mais là aujourd’hui il était pardonnée. Elle lui donna un coup de hanche, ne le faisant même pas vaciller. « Tu m’as fait peur ! J’ai cru que j’allais devoir encore déménager à mon tour aussi !! Bah si tu vois dans l’espace de quelques secondes j’ai bien cru que tu me laisseras toute seule ! Je pourrais donner mon avis sur l’appart ? ». Elle ne perdait pas le nord la petite brune. Elle avait ce joli sourire sur son visage. Qui résumait qu’elle était contente pour son frère.

Puis vint la discussion des études et de son avenir. Son avenir professionnel. Parce que Clara, finalement elle ne savait pas trop où elle allait, elle aimait ce qu’elle faisait et c’était ce qui comptait. Mais elle savait aussi pertinemment aussi qu’aimait faire quelque chose, ne faisait pas forcément l’argent. Elle se voyait bien dans le profilage, c’était une des premières idées qui lui plaisait beaucoup. 'Tu sais, il n'est jamais trop tôt pour songer au début de ta carrière. C'est important pour le choix de ton stage. Il pourrait être déterminant pour la suite. En tout cas, si tu veux le faire à la police criminelle, je pourrais te donner les coordonnées du commissaire de la section' . Elle remercia d’un sourire son frère. Cela lui plairait bien. Oui elle aimerait bien tient. Elle hocha la tête. « Je sais, je sais !! Je voudrais bien les coordonnées du commissaire de la section criminel après ! Cela m’intéresserai de faire un stage là-dedans ! ». Juste histoire de bien confirmer son choix professionnel.

Elle s’extasia ensuite devant la photo du petit monstre de chiot qu’avait son frère, comme il était chou. Trop mignon. On ne pouvait pas résister à une bouille pareille, ce n’était pas possible. Fallait tout leur céder. 'Il sait trop en jouer d'ailleurs. Il sait que je ne le gronderais pas quand il me regarde avec son petit air malheureux. J'ose même pas compter mon budget pantoufles de ces derniers mois' . Elle se mit à rire doucement. « Oublie les pantoufles alors ! ». Pour lui c’était les pantoufles, elle c’était le canapé. Ils ne comprenaient pas que l’arbre à chat c’était mieux, non le canapé c’était tellement plus cool vu que c’était interdit d’y faire ses griffes.

Les premiers animaux arrivèrent sur leur chemin. Les pingouins, qui oui comme correctement remarqué par son frère, les pingouins ressemblait à un avocat habillé. Ce qui l’a fit rire et encore plus quand elle vit son grand frère exécuter quelques pas versions pingouins. C’était excellent. Fallait parfois prendre les choses à la dérision ce qui était le cas. Puis Clara évoqua, en voyant les singes, le fait, qu’elle avait appris qu’en faisant caca et en le mangeant, en ayant mangé un certain fruit, c’était très bon pour eux. Ce qui pouvait être marrant et dégoûtant en même temps. Son frère se mit à rire à la suite de son explication. T'es sérieuse là? Des êtres dotés d'intelligence faire ce genre d'acte? . Elle hocha vigoureusement la tête. Justement il fallait le savoir qu’en mangeant ses crottes on trouverait ce genre de besoin.  'C'est quand même assez dégoûtant. Même si cela leur apporte une quelconque vitamine. Dire que nous descendons d'eux'  . De nouveau elle hocha la tête. « C’est dégoûtant mais intelligent ! ». Elle était certaine d’elle.  'On peut continuer ou tu cherches le spécimen qui prouvera tes dires?' . Elle laissa échapper un nouveau rire. « Sans facon ! On peut continuer ! ». Elle continua donc à avancer accompagner de son frère. Pressé de découvrir la suite des animaux.
.
crackle bones & avatar ;mind dreamer et cosmic love


Spoiler:
 

_________________
PRESENCE REDUITE DUREE INDETERMINE !
©️endlesslove.
Laisse jamais personne te faire croire que tu ne mérites pas ce que toi tu veux. ▵
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (claroa) family's portrait   

Revenir en haut Aller en bas
 

(claroa) family's portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Portrait chinois
» Un village français refuse le portrait du président Sarkozy
» Une association déterre l’affaire du portrait de Pétain
» mon petit portrait
» Portrait chinois capillaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Mont Victoria :: Wellington Zoo
-