AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 funambules. (may, yahia, bobby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: funambules. (may, yahia, bobby)   Ven 13 Fév - 22:01



funambules
le gang
crédit/ tumblr ~ kiasmos ✰ dragged.

vous avez roulé dans ce van coloré et un peu pourri que t’as loué pour le week-end, longé les côtes bordant la mer azur et vous voilà parvenus sur cette magnifique petite crique cachée aux yeux du monde. pas de risque d’être emmerdés par les touristes, vous êtes seuls au monde tous les quatre. le ciel est teinté de rose et d’orange, le temps encore doux. vos poches sont pleines de shit, le van rempli d’alcool, de tente, d’instruments et de trucs pas diététiques à bouffer, et pour vous c’est le paradis. alors, elle est pas belle ma crique ? tu lances en t’étirant, fatigué d’avoir conduit aussi longtemps (une demi-heure). t’as pas confiance en yahia, may et bobby pour ça. tu te sens tellement fier que te laisses tomber à plat ventre dans le sable blanc sans trop savoir pourquoi, (tu regrettes après, parce que ça fait quand même un peu mal) en riant. même si t’es dégoûté que le dernier élément de votre gang parfait n’ait pas pu vous accompagner, t’es bien décidé à en profiter. t'évader, oublier, rire, boire et fumer comme si c’était ta dernière soirée sur terre. ce que je vous propose, c’est qu’on monte la tente tant qu’on est à peu près clean. hors de question de dormir à la belle étoile alors qu’il y a des crabes et des moustiques en liberté, dans ce monde hostile. les crabes, ça te dégoûte. c’est compulsif. t’as toujours eu la phobie de te faire pincer les doigts de pieds, mais tu t’abstiens de leur avouer. de leur dire que tu t’en fous qu’il y ait qu’une tente pour quatre, que vous allez vous tasser pour éviter de vous faire attaquer par ses trucs comme les crabes et les homards. tu te relèves, secoue le sable qui colle tes vêtements et retournes vers le van pour sortir la tente. qui c’est qui nous roule un joint pendant que les trois autres bossent ? tu sais qu’elles vont se battre pour le faire, c’est pour ça que t’as demandé. t’attends impatiemment de voir tes trois tigresses se déchirer devant tes yeux, amusé et heureux.

_________________
Je suis en danger de mort? Peut-être, mais je suis en danger de vie si je ne la revois pas, et, à mon âge, je trouve ça encore plus grave.  (☆) comme des fuckdown.
 

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Ven 13 Fév - 23:20

Tobias a pas voulu les laisser conduire. Quoi, femme au volant, mort au tournant ? Elles ont protesté mais finalement, c'était pas plus mal de se la couler douce en regardant les paysages défiler. De toute façon, Yahia préfère conduire les vélos et les planches à roulettes. Les voilà arrivés à bon port. Toby fait l'imbécile et se jette dans le sable. En sortant du van, Yahia essaye de se souvenir qui a lancé l'idée de la virée et puis, finalement laisse tomber, ça sert à rien. L'important c'est qu'ils soient là tous les quatre ensemble. Yahia s'étire. Les bras au dessus de la tête. Les jambes toutes engourdies. Et s'affale sur May qui lui tourne le dos, l'entourant de ses bras, la joue sur son épaule. Prisonnière de son amour, tiens. Elle sent bon May. C'est une odeur que Yahia n'oubliera jamais. Une fragrance qui rappelle les après midi ensoleillées et les soirées enfumées. Tobias commence à déblatérer des conneries sur les crabes et les moustiques en libertés, elle en a rien à foutre Yahia des petites bêtes. Puis elle préfère dormir dehors nue sur des caillous que de prendre le risque d'entendre des trucs qu'elle voudrait pas entendre du côté de Bobby et Tobias. Mais ça, elle le dit pas. Elle fait même pas mine de le penser.
-Quel précieux. Fallait rester chez toi Toby, elle taquine en rigolant. Toby propose de rouler. Propose de monter la tente. Yahia saute sur l'occasion, relâche May et gueule:
-MOI ! et s'assoit au sol pour signifier qu'elle sera celle qui n'en branle pas une pendant que les autres bossent. Rien que dans sa question, le brun se comptait dans ceux qui bossent, c'est clair. Comme ça... c'est réglé. Papier. Carton. Tabac. Herbe magique. Et ses doigts agiles s'activent à rouler un joli joint, pendant qu'elle surveille l'avancée des travaux. En échange elle veut bien faire la bouffe (c'est à dire distribuer les paquets de chips et les chamallows. Faisable.)

_________________

i've got love
makin' me hope.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Sam 14 Fév - 11:35

La main tendue par la fenêtre, ton éternel sourire aux lèvres tu sens le vent danser sous tes doigts et tes pensées s'envoler. Toby vous a promis un endroit magnifique, un lieu magique, un petit coin de paradis. Mais il pourrait bien vous emmener n'importe où il ne te faut que peu de chose pour goûter au bonheur. Un ciel s'enflammant de couleur. Des éclats de rires pétillant de joie. Les doigts d'Andy effleurant ta peau alors que tu as encore les yeux clos. Des notes de musique dansant avec le vent. Une douce ivresse, un baiser volé, des ronds de fumée s'envolant vers l'univers. Eux. Toi. Vous brûlant la vie par les deux bouts. C'est ça pour toi la définition du bonheur. Vous arrivez et tu dois bien avouer que Toby disait vrai. La cirque au merveilles. Tes pieds nus dans le sable. Les grains blancs chatouillant tes orteils aux couleurs arc-en-ciel. Tu regardes l'eau aussi limpide que les lapis-lazuli qui brillent dans tes yeux. Un poids contre ton dos. Des bras t'enveloppant. Des cheveux blonds dorés chatouillant la joue. Ils sentent bon. La mer et l’innocence. Tu noues tes doigts à ceux de Yahia. Tu poses les lèvres sur sa joue rosée. Tendre douceur d'une soirée d'été. Toby parle d'hostilité. Tu lui souris amusée. La prochaine fois on prendra un camping car. Ou un bateau et on dormira dans les vagues loin des crabes, des moustiques et des autres créatures féroces qui en voudront à ton joli minois. ça parle travail. ça parle joint. Et avant que tu n'aie pu ouvrir la bouche les tâches sont distribuées. Yahia s'assois en tailleur sur le sable fin avec l'entrain du moindre effort. Avec application, la première cigarette magique prend forme entre ses doigts délicats. Tu passes doucement la main dans ses cheveux avant de te tourner vers le mâle et la petite dernière de votre joyeuse meute. Bon ben on dirait que c'est à nous de jouer. Tu regardes la tente en pièces détachées d'un air suspect. Tu en prends un bout. L'examine. Le retourne. C'est le haut? Le bas? L'avant? L'arrière? Tu es déjà perdue. Par contre je vous préviens c'est la première fois que je fais ça.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Sam 14 Fév - 12:49

marre, marre, marre, marre. pourquoi t'es venue, bobby, pourquoi tu forces, pourquoi t'es là putain, pourquoi tu restes. ça te tues, et puis tu vas encore entendre tobby te rabâcher "eh bobby, soit gentille avec yahia", "fais pas la gueule bobby" (et dans tes idées les plus noires, il pourrait même te dire "casses-toi bobby, j'me suis toujours demandé pourquoi t'étais là" mais tu préfères ne pas y penser) tu préfères respirer l'odeur du vent de liberté qui te fouettait la nuque, la chevelure. tu t'sentais féline, à lancer des doigts aux touristes, aux moches, aux incompris, sentir le paysage te bouffer, te consumer, c'est ce dont t'as toujours rêvé. tobias a pris l'volant seul, très bien pour toi, t'étais sûre et certaine que s'il n'avait pas insisté pour conduire, c'est toi qui t'serais retrouvée seule à l'avant, pendant qu'les filles derrière riraient comme des dindes. (t'aurais pas supporté, t'aurais sûrement tout cassé, comme à ton habitude, c'est toi qui plombe toujours l'ambiance de toute façon) tu sors du van, t'étirant dans tous les sens, les bras en l'air, la tête en arrière, comme si tu sortais d'un long sommeil, un long rêve agréable, avant d'apercevoir yahia et may l'une sur l'autre. c'est ce que les filles font non. t'as jamais vraiment aimé les filles. tu détournes tes yeux qui respire la mer agitée vers tobias, qui s'affale sur le sable. (quel con, je l'aime ce con, merde) t'éclates de rire, mais tu préfères t'abstenir de tous commentaires déplacés, tu t'es déjà assez moquée d'lui dans la journée. il parle d'hostilité, de crabes et de crustacés. tu prends ta tête dans ta main tellement t'es exaspérée par ce gosse. les paroles de may résumant bien ta pensée, tu préfères ne pas en rajouter, en te dirigeant vers le coffre pour attraper la tente, et la foutre par terre en bordel. tes yeux se baladent un peu partout, avant de se pose sur yahia, comme une gamine de sept ans à rouler, un petit sourire aux lèvres. est-ce-qu'elle pourrait te sourire comme ça, un jour, te caresser les cheveux comme à may ? vision d'horreur, tu te détournes. j'me sens seule à pas savoir rouler des joints sans en foutre partout par terre. ton sourire se retourne d'un coup, prenant un air très faussement attristée. apparemment, personne ici ne savait comment monter la tente. et puis au pire, tobby sera tellement frustré à cause des créatures féroces de la plage qu'il fera tout pour la faire tout seul comme un grand. bobby à la rescousse, j'aaaarrive croisant les bras sur ta poitrine, l'air songeur,tu pousses avec ton pied les morceaux de tente, gisant par terre comme un animal mort. d'abord, faut trouver un bon sol assez dur, pis planter les piquets avec un marteau j'crois. en fait, c'était l'seul truc que tu savais sur les tentes. t'avais toujours vu dans les films des piquets par terre, et des gens avec un marteau, alors autant être utile, en racontant de la (possible) merde. par contre, me demandez pas où est le piquet dans ce tas de trucs là. tu t'accroupis sur le sol terreux, afin d'examiner chaque pièces de la tente.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Sam 14 Fév - 14:29

tu fais une révérence en riant. je vous emmerde allègrement, mesdames. tu réponds, avant d'éclater de rire. tu vas pas pouvoir compter sur elles pour monter une tente non plus, visiblement, pas plus que d'espérer qu'elles ne passeront pas la soirée à s'allier contre toi. heureusement, y a bobby, qui évite de te clasher devant les autres parce qu'elle a peur des représailles. prépare-nous un truc corsé yahia, elles sont tellement pas douées que je vais devoir tout me taper tout seul. on peut vraiment pas compter sur une fille, quoi. tu les rejoints et t'accroupis devant les morceaux étalés au sol de la tente, attrapes les piquets que tu tends à bobby, et commences à oeuvrer de sorte à ce que cette nuit, vous ne vous fassiez pas attaquer. c'est facile, regardez : ça, ça rentre là-dedans, et après vous pliez comme ça, et ce machin ça s'attache à ce truc. putain, c'est quoi ça, déjà ? tes explications n'ont aucun sens, mais ça commence à ressembler à quelque chose. jusqu'à ce que ça s'écroule. putain, j'sens qu'on va s'entasser dans l'van cette nuit. tu vas t'asseoir à côté de yahia et poses ta tête sur son épaule, pour lui quémander de quoi fumer. t'es sûr qu'après ça, ça ira mieux. tu seras capable de monter une tente, une montagne, monter jusqu'aux étoiles. tu te laisses tomber sur le dos pour regarder le ciel orangé. le monde autour de vous pourrait s'écrouler que tu ne le remarquerais même pas. ici, rien ne peut vous atteindre. vous êtes loin de tout, loin de vous même. loin de vos problèmes. tu te rassois, tu ris en tapant dans tes mains. allez du nerf, elle va pas se monter toute seule cette tente ! que tu gueules d'un air militaire, avant de te taire pour sourire de nouveau, l'air tendre. c'est bon, je me souviens comme on fait. quand t'étais petit, t'aidais ton père à la monter, et voilà que ses conseils te reviennent. tu les rejoins quelques pas plus loin pour recommencer ce que tu avais entrepris, mais dans un ordre différent. ça te semble beaucoup plus facile, maintenant. tu crèves de chaud, enlèves ton tee-shirt pour le nouer comme un bandeau autour de tête (mais t'as beau essayer, ça te couvre juste les yeux et c'est pas pratique). la tente est presque montée, à quelques détails près, mais t'es déjà beaucoup plus satisfait. allez les gueuses, piquets, marteaux, ET UN DEUX, UN DEUX ! poings sur les hanches, tu les laisses terminer le boulot.

_________________
Je suis en danger de mort? Peut-être, mais je suis en danger de vie si je ne la revois pas, et, à mon âge, je trouve ça encore plus grave.  (☆) comme des fuckdown.
 

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Dim 15 Fév - 15:05

Et ça râle, et ça gigotte dans tous les coins pour essayer de trouver le dessus du dessous, le dedans du dehors. En attendant sur un coin de sol un peu inconfortable, le premier wallos commence à se rouler, et c'est elle qui s'y est collée. Sûr qu'elle aurait pas laissé cette tâche à Bobby, elle l'a déjà vu essayer et ça l'a juste fait hurler de rire (intérieurement). En vrai elle s'est juste marrée en la regardant mais faudrait pas que la moquerie soit trop flagrante. Comme d'habitude. Comme pour tout. Elle le montre pas Yahia que sa présence l'agace. C'est pas comme si ça s'expliquait vraiment. Elle fait comme aujourd'hui, elle lui sourit comme à May, comme à Toby.
-Te plains pas je pourrais être en train d'essayer moi aussi, et ce serait pire que le pire de tes cauchemars, elle lance à Tobias quand il commence à se plaindre de gaucherie de ses deux homonymes. Ce dernier retombe sur le sol à côté d'elle quand elle craque le joint, ça la fait rire, elle lui fait fumer deux trois taffes avant de le récupérer. Un peu de courage pour toi, tiens. Et de regarder les trois brêles essayer de monter un truc qui ressemble à une tente. Au pire, elle dormira dans le van ouais, c'est pas une idée idiote. Yahia lance un regard à la loque à côté d'elle, qui regarde le ciel, le nez en l'air.
-Allez au boulot, feignasse, elle lui souffle. Concours de mauvaise foi, elle le sait alors pour s'faire pardonner elle se relève et donne le joint à May. Elle le file jamais d'elle-même à Bobby, Yahia. C'est gamin, c'est enfantin. Pas très adulte comme réaction. Elle s'en fout. Vrai de vrai elle s'en cogne, elle joue à la passive aggressive avec la brune alors qu'après tout, elle lui a rien demandé. Rien fait. Tobias joue les sergents chefs, mène son équipe avec plus ou moins d'efficacité. Sur la fin Yahia y met du sien (ouais, elle plante les piquets, quoi).
-Bon : au menu, chips ou chamalows, j'crois même que May a pensé à prendre des sandwichs. On commence par quoi ? elle demande en fouillant dans les sacs à l'arrière du van. Le joint commence à lui creuser l'estomac. Elle sort tout, pose ça au sol devant la tente et s'demande d'un coup si ils ont pensé à prendre de la bière. Parce que là, c'est tout c'qui manque.

_________________

i've got love
makin' me hope.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   Mar 17 Fév - 15:03

funambules



J'commençais à être à cours d'argent, plus de tunes dans les poches, mon frigo est vide et j'peux pas trop compter sur mon colloc pour lui faire remplir tous les deux jours. Après, j'peux m'passer d'bouffer, j'dis pas, j'ai jamais vraiment la dalle, mais là, ca fait djà 2 jours que j'bouffe d'la salade donc à force, c'est la misère. Obligé d'aller taffer pour renflouer les caisses. J'arrive chez cette nana, on m'avait envoyé là pour faire d'la peinture. Ca fait 3 jours qu'elle veut que j'passe, 3 jours qu'elle me casse les couilles pour venir repeindre les plafonds chez elle. Ca m'emmerde mais là, j'suis au bout, j'ai plus l'choix, j'ai même du annuler une putain de soirée avec mes funambules, les prunelles de mes yeux, ouais, j'en ai plusieurs. J'suis là, devant sa porte, j'sonne, je frappe, y a personne dans la baraque. J'crois rêver. J'laisse partir mon pied, un coup dans cette planche en bois devant moi. Fais chier! Celle là, qu'elle m'demande plus rien, elle est sur la blacklist.

Retour en arrière, j'remonte dans ma vieille caisse et je sais exactement ce qu'il me reste à faire.  J'allume une clope avant de démarrer et prends le temps de la consumer, taf par taf. J'envoie balader le mégot et me voilà partie pour les rejoindre. J'les préviens pas, j'aime l'effet de surpris, j'vais kiffer les voir content d'me voir. Enfin, j'imagine qu'ils le seront. Une demie heure de route à écouter bob dylan, j'étais seul dans mon monde l'espace de quelques minutes. C'était bon. Sur la route, j'capte un vieux van, c'est forcement eux, c'est typiquement c'que Tobias lourait pour ce genre de week end, d'ailleurs, ca m'fait sourire. J'gare ma caisse pourrie un peu plus loin, histoire de pas m'faire griller. J'sors de celle ci et j'me dirige vers le van, j'suis sûr qu'ils ont pas pris la peine de l'fermer à clé et j'ai raison, en passant à coté, j'peux facilement ouvrir les portes et prendre tout c'qui se trouve dedans. Au passage, j'prends une bouteille de sky par le goulot et l'ouvre directement. Je les vois, à quelques mètres de là, entrain de galérer à monter la tente. C'est drole, j'arrive près d'eux, amusé. Bougez vous l'cul, j'aimerai bien dormir au sec ce soir! j'entame la bouteille que j'ai chopé dans l'van. On dirait bien que c'est open bar ce soir, j'me trompe?! Tobbias, va fermer ce van avant qu'on s'fasse tout choper! Voir Yahia et Bobby se donner dans un travail d'équipe, c'est assez kiffant sur le coup. vous deux, bougez pas, j'vais prendre une photo! j'sors mon portable pour dégainer l'appareil photo. Je cadre vite fait, avant qu'elles s'éloignent l'une de l'autre et me voilà avec un beau souvenir. j'vous l'imprimerai!
 
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: funambules. (may, yahia, bobby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

funambules. (may, yahia, bobby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que pensez vous des produits teint de Bobby Brown ???
» Bobby Bazini, C'est la vie...
» Recherche swatch FDT Bobbi Brown Skin Foundation
» autres produit de bobbi brown ???
» Gel Eyeliner Longue-tenue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Elsewhere :: Nouvelle-Zélande
-