AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 cross the rails.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: cross the rails.   Mar 10 Fév - 0:04

Il ne sait pas trop s'il est tard ou s'il est tôt, il est dans cet état second des soirées d'excès et il n'a même pas son coloc' auquel s'accrocher en titubant. Le traitre s'est cassé avec une blondasse pas dégueu y'a bien trois ou quatre heures de ça, et Orion est reparti sans celle qui lui a collé les basques toute la nuit parce que y'a ce truc qui finalement l'a rebuté et qu'il ne parvient pas à expliquer. Il est fatigué, c'est probablement ça, et d'ailleurs tandis qu'il se laisse tomber avec la grâce d'un pachyderme sur l'un des sièges en plastique de la bouche de métro il a du mal à garder les yeux ouverts. Un métro passe, puis deux, les métros vides ou presque du dimanche matin, remplis des carcasses de fêtards pressés de retrouver leur pieu. Les yeux d'Orion se bloquent sur la silhouette du quai d'en face, il la remarque parce que deux métros sont aussi passés de l'autre côté et que la silhouette est toujours là, comme lui. - Hey, t'attends quoi ? qu'il lance alors en se relevant, l'équilibre chancelant et un pas sur le quai. - J'dirais que tu attends que je traverse, et que j'te raccompagne. Il est bien sûr de lui, alors qu'au fond il ne sait pas si l'inconnu(e) n'attend pas quelqu'un, ou si il/elle dort. Il est trop loin, son esprit embrumé le persuade qu'il voit une gonzesse mais au fond il ne sait pas. Tout ce qu'il sait c'est que son air goguenard et alcoolisé ne le quitte pas tandis qu'il se met à longer le bord de son propre quai, les bras écartés pour compenser l'équilibre que l'alcool lui a fait perdre. - Aloors ? Il laisse échapper un éclat de rire. Il a passé une bonne soirée, et le silence du quai de métro lui parait assourdissant, il préfère faire la conversation. Il préfère parler à la personne du quai d'en face comme si c'était un de ses potes.

(c'est libre, n'ayez pas peur, je mords pas   )

_________________

    ~ forever and ever amen.


Dernière édition par Orion Korhonen le Mar 10 Fév - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: cross the rails.   Mar 10 Fév - 11:02

orion ϟ rory
Talons aiguilles. Jupe courte et fendue sur le côté droit. Petit haut moulant et court, très sexy. T'as fais la pute toute la nuit, comme chaque samedi soir. Toute la nuit tu les enchaines, jusqu'à ce que l'aube du dimanche vient à toi. A ce moment là, tu respires, tu souffles, parce que t'es sauvée et tu peux arrêter de coucher avec tu ne sais combien d'hommes. T'es défoncée, parce que certain te force à te faire des rails de coke, certains s'amusent à planter une aiguille dans ton bras emplie d'ecstasy pendant l'acte et tu dis rien. Non, tu fermes toujours ta gueule parce qu'ils te payent pour ça. Être leur jouet, leur poupée de chiffon qui doit dire oui à tous leurs actes. Même les plus violents, même les plus barbares. Alors que tu t'engouffres dans le métro, t'es perdue, totalement paumée. Embrumée par la nuit passée, embuée par la dose de drogue qui s’infiltre dans tes veines. Puis avant d'aller à ton travail de sale catin, t'as pris des verres. Un, puis deux, puis t'es passée à dix shoot de vodka. Brûlant ta gorge, brûlant ton être. Tu te retrouves alors là, totalement déboussolée, à voir défiler les métros encore et encore. Sans réagir. Sans broncher. T'en prends aucun, parce que t'as besoin d'air. Besoin de dessoûler. Besoin de vider la coke qui crame ton être. Puis y a quelqu'un en face. Il parle. Enfin il te parle. T'en es pas sure. Il a l'air lui aussi complétement à l'ouest, totalement défoncé. Au moins t'es pas toute seule. Tu sais pas s'il fait semblant de te parler, mais tu t'en fou. J'attends le monde, la foule. Et toi, qu'est-ce que tu fous là ? En général, le métro à cette heure-ci est seulement remplit de gens qui sortent de soirées totalement délurées. Mais le métro reste vide, y a que quelques paumés qui ont la force de rentrer chez eux. Alors viens, raccompagne-moi. J'ai besoin de compagnie. Il a l'air plutôt pas mal de loin, et puis son air te parait sympa rien qu'aux paroles échangées. Son rire tinte jusqu'à toi, tu rigoles à ton tour. Alors ? Bah viens me chercher ! Tu l'attends, de toute façon t'as pas envie de bouger, t'es trop bien assise sur la chaise, même si c'est tout de même pas terrible. Puis t'as trop mal aux pieds pour faire le moindre pas de toute façon, alors il s'est proposé, c'est à lui de venir jusqu'à toi.

(j'aimais bien le début, alors j'espère que ça te dérange pas que j'ai posté )

_________________
requin-tigre
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: cross the rails.   Mar 10 Fév - 12:12

Il lui a fallu du temps pour se réadapter, après des mois à crapahuter avec son coloc' aucun des deux ne sait pourquoi ils se sont échoués à Wellington, pour retrouver le bruit, l'agitation et les métros bondés d'une capitale. Mais ça lui plait à Orion, il a de nouveau l'impression d'avoir vingt ans, comme s'il revenait en arrière, et ça lui fait un bien fou ; Il n'a pas envie de partir pour l'instant, il n'a pas encore eu ce sentiment qui lui dit "t'as assez fait ici, faut que tu bouges" et il ne bougera pas tant que la petite voix dans sa tête ne s'est pas manifestée. Il est bien là, y'a des soirées à tous les coins de rue et l'alcool n'y manque jamais, et comme Orion n'est pas exigeant cela lui suffit amplement pour se sentir chez lui. Des nanas baisables aussi on en croise à tous les coins de rue, et pas seulement parce qu'on n'est pas difficile, Wellington c'est un peu le paradis de la jupe ras du cul et du haut trop court, suffit de voir la gonzesse qui attend le déluge sur le quai d'en face. Elle a des yeux de chat. C'est l'alcool qui lui fait dire ça parce qu'il est trop loin pour le voir, mais il a envie qu'elle ait des yeux de chat, alors elle les a, et quand elle lui demande ce qu'il fou là il se contente de laisser échapper un rire à nouveau, et d'hausser les épaules. Elle a besoin de compagnie, qu'elle lui dit, mais il faut qu'il vienne la chercher et comme la compagnie il n'est jamais contre il lui lance - J'arriiiiive ! avec cet engouement du gosse qu'on autorise à monter pour la première fois à la place du mort en bagnole. Sans y réfléchir à deux fois il se laisse glisser en bas du quai, sur les rails, et recommence à rire comme un crétin en se disant qu'il suffirait qu'un métro arrive maintenant et pouf, adieu Orion. Ça serait la cerise sur le gâteau pour le paternel, son raté de fils ainé, écrasé par un métro. Et puis il pense à son coloc' et au fait qu'il serait tout seul et là il ne rit plus, alors il termine de traverser et se hisser de l'autre côté du quai. - Tadaaam ! Crétin. Il se laisse tomber sur le siège à côté d'elle, elle n'a pas des yeux de chats mais elle est jolie. Elle est blonde, alors elle est jolie, c'est ce qu'il se dit. - Tu fais trop confiance aux inconnus, toi. J'suis peut-être un pervers, j'suis un barbu déjà. Et parfois les barbus sont des pervers, on lui a déjà dit, et même s'il trouve ça trop con ça le fait marrer, parce qu'il ne ferait pas de mal à une mouche Orion. - Mais si tu me dis ton nom et que je te dis le mien, on sera plus des inconnus ... Attends, attends ! Je vais deviner. Il garde le silence un instant, et plisse les yeux comme s'il donnait le maximum de sa concentration, alors qu'il serait à peine capable d'additionner deux et deux. - Calypsooo ! Ouais, c'est joli, ça te va bien, Calypso. Et on dirait le nom d'une pute, au passage, mais lui il trouve juste ça joli, c'est pas méchant, et c'est vrai que ça lui va bien.

(ça me dérange pas, le sujet était là pour ça   )

_________________

    ~ forever and ever amen.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: cross the rails.   

Revenir en haut Aller en bas
 

cross the rails.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les rails
» Saint Michel 2014 Cross, 1er RCP
» Choix moto cross 250 4T URGENT svp
» St Michel Calvi 2009 2 REP LEGION ETRANGERE
» La Littérature et la Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Mont Victoria :: underground
-