AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
besoin d'amour ? viens voir vito !

Partagez | 
 

 KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   Lun 23 Fév - 19:00

« Ah on est arrivé ? » Je fronce un peu les sourcils, et j'essaie de voir à travers la vitre où je suis. C'est flou, je sais pas vraiment ce que je regarde, mais je me concentre un peu, et je vois la plante qui décore l'entrée de l'immeuble Pakukura. Mon visage se décrispe, et un énorme sourire s'y dessine alors que mon regard se pose sur le chauffeur du taxi qui avait dû subir ma longue tirade pendant tout le trajet. « Merci, t'es cool toi en fait ! Tiens, garde la monnaie. », dis-je, en sortant de mon portefeuille le premier billet que je trouve, sans vraiment faire attention à ce que je fais. Cinquante dollars, ce mec est bien chanceux. Je me redresse, je dépose un baiser sur sa tête, et je sors de sa voiture en le saluant. Et une fois dehors, je sens le froid s'abattre sur mon torse nu. Longue histoire.

Je monte les marches assez rapidement, et quand j'arrive devant la porte de l'appartement, j'me mets à chercher mes clés un peu partout, comme un débile. J'ai aucune idée de l'endroit où elles sont, tout ce que je sais, c'est qu'il est tard, et que Karma doit être en train de dormir. Et moi, j'suis coincé à l'extérieur de l'appartement, torse nu, sans clé. Alors, je sonne à la porte, et j'attends en sautillant dans le couloir pour me réchauffer. « Karmaaaaaa. Viens m'ouvriiiiiiiiiir. », chantonné-je, tournant sur moi-même.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   Lun 23 Fév - 20:03

J'ai eu du mal à m'endormir ce soir, c'est pas la première fois d'ailleurs, mais finalement, après avoir avalé une tisane non sans faire la grimace et avoir écouté de la musique, je me suis finalement assoupie. Je ne sais combien de temps est passé avant que mon sommeil ne soit troublé par ce que je reconnais comment étant la sonnette stridente de la porte d'entrée. Mes lèvres laissent échapper un grognement, mais je ne bouge pas pour autant. J'ai tellement la flemme, j'ai pas envie de sortir de mon lit, pas même pour aller incendier celui ou celle qui m'a tirée des bras de Morphée. Les secondes passent, et je ne tarde pas à distinguer la voix de Lael. Faut dire qu'il n'est pas très discret à s'exclamer de la sorte. J'suis sûre que les voisins doivent l'entendre eux-aussi. Je tourne la tête et mon regard se pose sur le radio-réveil situé à ma droite. 03H17. Et merde. Je l'aime, ça ne fait pas l'ombre d'un doute, mais pour le coup, j'ai envie de le tuer. Il mériterait que je le laisse dormir dans le couloir pour la peine. Mais je prends sur moi, et je finis par retirer la couette qui me couvre. Fait chier, j'ai froid maintenant. Je sors du lit sans grande motivation, et c'est habillée de mon pyjama composé d'un short en coton et d'un t-shirt tout à fait banal que je me dirige vers l'entrée. Au passage, je remarque les clés de Lael, posées sur le meuble en bois. Je comprends mieux pourquoi il a quelques soucis pour rentrer. Mais bon, cela ne l'excuse pas pour autant. Après avoir déverrouillé la porte, ma main se pose sur la clenche afin de l'ouvrir, et c'est sur un Lael torse nu, et visiblement éméché que je tombe. « Tu fais chier sérieux. » sont les premiers mots que je prononce à son égard. Je l'entraîne à l'intérieur de l'appartement et me dépêche de refermer la porte. « T'as trop chaud ou quoi ? » je l'interroge alors, faisant référence au fait qu'il se balade vêtu de la sorte.

_________________

I've got thick skin and an elastic heart, but your blade it might be too sharp. I'm like a rubberband until you pull too hard, I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart, 'cause I've got an elastic heart. I've got an elastic heart, yeah, I've got an elastic heart. (@sia ~ elastic heart)
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   Mar 24 Fév - 1:15

« Tu fais chier sérieux. » Je regarde Karma, elle me regarde, et à sa tête, elle a pas l'air heureuse de me voir débarquer à cette heure-ci. Après tout, il est bien tard, et moi, je sonne à la porte comme si on était en pleine après-midi. Mais elle me connait à force, et déjà que quand je suis sobre, j'ai tendance à pas vraiment réfléchir à toutes les choses que je fais, imaginez ce qu'il en est quand j'ai bu. Pire, quand je suis bourré. Je sens sa main attraper mon bras, et très vite, je me fais emporter à l'intérieur de l'appartement, ce qui me fait rire bêtement. Je sais même pas pourquoi je rigole, en fait. Et une fois que je suis au chaud, j'enlève mes chaussures, en manquant de me casser la gueule sur le sol. « T'as trop chaud ou quoi ? » Je fronce les sourcils, et je me tourne vers elle pour la regarder. « Bah non, justement, j'ai froid. Regaaaarde, j'ai la chair de poule de partout ! » Et à ces mots, je lève mon bras pour lui coller devant la figure, afin qu'elle constate que je suis loin d'avoir chaud, moi. Puis, j'attrape à mon tour sa main, mes doigts s'entrelacent avec les siens, et j'avance directement vers sa chambre, pour me jeter sur son lit en l'attirant avec moi. Je l'accueille dans mes bras, et je pose un rapide baiser sur ses lèvres. « Tu sais quoi ? » Je viens capter son regard, j'ai l'air hyper sérieux, comme si j'allais lui dire quelque chose d'hyper important, ou d'hyper personnel. « J'ai faim. »

_________________
WE CAN STAY FOREVER YOUNG
We'll be running down the street, yelling "Kiss my ass!". I'm like yeah whatever, we're still living like that. When the sun's going down, we'll be raising our cups, singing "here's to never growing up".
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   Mar 24 Fév - 3:29

Parce que je n'ai pas envie de m'attarder sur le palier, je tire Lael dans l'appartement, ne lui laissant pas réellement le choix. Je l'entends alors ricaner, et mes sourcils se froncent dans la seconde. Je me demande ce qui peut bien l'amuser mais ne cherche pas à comprendre. Il a bu, alors ses réactions certes peu logiques n'ont pas de quoi m'inquiéter. Je le regarde retirer sa paire de chaussures assez maladroitement, et en voyant qu'il manque de se casser la figure, je lève les yeux au ciel. J'enchaîne ensuite en lui demandant s'il a trop chaud, parce que se balader ainsi dehors, en pleine nuit qui plus est, ce n'est clairement pas normal. Je suis curieuse de savoir où sont passés ses vêtements, et quelles conneries il a pu faire ce soir. Mais j'imagine que je le saurai bien assez vite, et qu'il me racontera tout de lui-même. « Bah non, justement, j'ai froid. Regaaaarde, j'ai la chair de poule de partout ! » Son bras se retrouve juste en face de mon visage, je suis aux premières loges pour constater qu'en effet, il a bien la chair de poule. Cela n'a rien de surprenant en même temps, si bien que je me contente de hausser les épaules. « Et t'as vendu ton t-shirt et ta veste pour pouvoir rentrer ? » Je lui adresse un petit regard sceptique avant de sentir ses doigts s'entremêler aux miens. Je n'émets aucune résistance quand il m'attire vers lui et qu'il m'entraîne jusque dans ma chambre. J'suis pas contre de retrouver la chaleur de mes draps, bien au contraire. Une poignée de secondes plus tard, on est tous les deux dans mon lit, moi au-dessus de lui. J'suis déjà plus fâchée contre lui, j'arrive jamais à lui en vouloir longtemps de toute façon. Un privilège que lui seul possède. Ses lèvres chaudes viennes saluer les miennes, et je me détends dans ses bras protecteurs dont j'ai du mal à me passer. « Tu sais quoi ? » Son regard accroche le mien, et en voyant l'air sérieux qu'il arbore, j'ai l'impression qu'il va me dire quelque chose d'important. Je secoue doucement la tête, attendant donc qu'il poursuive. « J'ai faim. » Un petit soupir s'échappe de mes lèvres, mais celles-ci finissent par esquisser un léger sourire. « T'es con. » je m'amuse à rétorquer, principalement parce que j'étais persuadée qu'il allait me faire part de quelque chose de sérieux alors qu'il me parle simplement de son estomac. « C'est souvent le cas quand on boit, ça ouvre l'appétit. » Et je sais de quoi je parle, j'ai toujours faim après une soirée un peu trop arrosée, peu importe l'heure. « Il reste des nouilles sautées, j'ai pas tout mangé. » La nourriture japonaise et moi, une grande histoire d'amour.

_________________

I've got thick skin and an elastic heart, but your blade it might be too sharp. I'm like a rubberband until you pull too hard, I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart, 'cause I've got an elastic heart. I've got an elastic heart, yeah, I've got an elastic heart. (@sia ~ elastic heart)
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   Mar 24 Fév - 14:42

J'ai encore la chair de poule après avoir passé autant de temps dehors sans haut. Certes, par cette saison, il fait pas extrêmement froid, mais il n'empêche que le soir, la fraicheur est présente et quand on se trimballe torse nu, ça peut ne pas être si agréable. Du moins, pour toi, parce que les filles que t'as croisé se sont pas dérangées pour jeter un oeil. « Et t'as vendu ton t-shirt et ta veste pour pouvoir rentrer ? » Ah oui, mon histoire de t-shirt. Merde, attends, elle est où ma veste aussi ? Putain, faudrait vraiment que j'arrête de boire en fait. Jusqu'à la prochaine fois quoi. « Oula, ça, c'est une histoire suuuuuper longue ! », lâches-tu avant d'attraper sa main et de te diriger vers sa chambre. Et en chemin, tu lui racontes cette fameuse anecdote qui te semble assez intéressante mais qui est pourtant très banale. « En fait, y avait un groupe de nanas pour une soirée d'enterrement de vie de jeune fille. C'est comme ça que ça se dit ? » Je m'arrête en plein chemin, elle manque de me rentrer dedans et je tourne la tête vers elle pour qu'elle confirme que je raconte pas de la merde. Une fois qu'elle approuve, je reprends la direction de sa chambre, et je m'affale sur son lit pour finir mon histoire. « Bref, en gros, on a commencé à boire, à boire, à boire encore plus, j'ai enchainé des mètres de shooters et là, y a eu la chanson des stripteases là, t'sais, je me souviens plus le nom, à propos d'un chapeau là ! Bref, j'ai fait mon show sur le bar et j'ai arraché mon T-shirt. Je l'aimais bien en plus. » A ces mots, je tourne la tête vers elle, et on peut apercevoir sur mon visage une moue un peu triste, comme si j'avais perdu le truc le plus important au monde. Alors que c'est un simple haut que j'ai récupéré dans une braderie. Maintenant qu'on est allongé, je lui vole un baiser et là, je fais ma révélation : j'ai la dalle. Et je vois à son visage qu'elle est déçue que ce soit pas autre chose que je dise. Je sais pas vraiment à quoi elle s'attendait, en fait, mais j'ai réellement faim, et mon ventre confirme mes dires puisqu'il se met à gargouiller assez bruyamment. « Il reste des nouilles sautées, j'ai pas tout mangé. » Là, j'ai l'air d'un gosse à qui on dit que le Père Noël est passée. Mes yeux s'écarquillent, un sourire se dessine sur mon visage et je nous fais basculer sur le lit pour être au dessus. « Je t'aime toi ! », dis-je alors, avant de l'embrasser une nouvelle fois, et de me relever, un peu trop brusquement puisque je me ramasse par terre, comme une merde. « Ca vaaaa, tout va biiiien ! »

_________________
WE CAN STAY FOREVER YOUNG
We'll be running down the street, yelling "Kiss my ass!". I'm like yeah whatever, we're still living like that. When the sun's going down, we'll be raising our cups, singing "here's to never growing up".
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.   

Revenir en haut Aller en bas
 

KARMAEL - we gon' hangover the next day but we will remember this day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» REMEMBER ME
» PANSY & THEO ∆ i remember tears streaming down your face
» ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)
» [ A Day To Remember] La Rue et Ailleurs ( Abrabiiiird, Cait, Rachel (voire X Men), Clara)
» « you and me against the world, do you remember ? ♥ » (silver)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
wellington
 :: Résidence whanau :: bâtiment pakukura
-